samedi 31 mars 2018

P.S. : Chat !




Bientôt un chat à Solférino, le coup de com très classique du PS


Peut-être est-ce pour y chasser les souris. Le nouveau patron du Parti socialiste, Olivier Faure a fait savoir jeudi à « Paris-Match » qu'une de ses premières décisions, une fois à Solférino, sera d'adopter une mascotte pour le PS. « Un chat plutôt qu'un chien », a-t-il dit.
C'est malin. La presse peut annoncer que le parti « retombe sur ses pattes », qu'il a « neuf vies », comme l'animal. Et si le débat sur l'orientation politique des chats n'est pas tranché, une chose est sûre : le félin du PS ne sera pas le premier à être instrumentalisé à des fins politiques.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire