samedi 31 mars 2018

P.S. : Chat !




Bientôt un chat à Solférino, le coup de com très classique du PS


Peut-être est-ce pour y chasser les souris. Le nouveau patron du Parti socialiste, Olivier Faure a fait savoir jeudi à « Paris-Match » qu'une de ses premières décisions, une fois à Solférino, sera d'adopter une mascotte pour le PS. « Un chat plutôt qu'un chien », a-t-il dit.
C'est malin. La presse peut annoncer que le parti « retombe sur ses pattes », qu'il a « neuf vies », comme l'animal. Et si le débat sur l'orientation politique des chats n'est pas tranché, une chose est sûre : le félin du PS ne sera pas le premier à être instrumentalisé à des fins politiques.





vendredi 30 mars 2018

Eugène Delacroix, c’est parti !



Exposition Delacroix (1798-1863)

du 29 Mars 2018 au 23 Juillet 2018

Le musée du Louvre et le Metropolitan Museum of Art s’associent pour organiser une exposition dédiée à Eugène Delacroix. Réunissant 180 oeuvres, cette rétrospective relève un défi resté inédit depuis l’exposition parisienne qui commémorait en 1963 le centenaire de la mort de l’artiste.




Eugène Delacroix au Louvre : « Un grand coup d’éclat »

29.03.2018

Considéré comme le chef de file des romantiques, le peintre français Eugène Delacroix (1798-1863) a réalisé une œuvre qui a marqué l’art de son temps et des générations suivantes. Corps et esprit liés, il témoigne d’une puissante imagination, d’un sens inné des couleurs et d’une fascination pour les scènes de massacre ou d’horreur. C’est avec passion qu’il aborde des sujets mythologiques, thèmes classiques et faits historiques. Et avec fougue qu’il accorde à ses modèles une intensité émotionnelle – révélant ainsi la psychologie des personnages et accentuant la dramatisation des scènes. Voici un aperçu en images de l’exposition consacrée à Eugène Delacroix, jusqu’au 23 juillet, coorganisée par le Musée du Louvre, à Paris, et le Metropolitan Museum of Art, à New York.




Arte : les tableaux orientalistes de Delacroix prennent vie

30/03/2018

C’est un film étonnant que propose Arte dimanche après-midi, au moment où le Louvre dévoile sa rétrospective Delacroix. « Eugène Delacroix, d’Orient et d’Occident » ne se contente pas de raconter le voyage du peintre au Maroc, il donne vie à certaines de ses plus belles toiles parmi celles qui sont à l’origine de l’Orientalisme.








Chiens




Résumé


Le chien. Le meilleur ami de l’homme. Domestiqué à la préhistoire, compagnon de route des explorateurs et des artistes, des penseurs et des promeneurs, des amateurs de coin du feu comme de grands espaces, il a l’importance de l’amour qu’on lui donne. Mais n’y a-t-il rien d’autre que ça, dans sa gourmandise débonnaire et sa dépendance pleine d’affection ? Dans Chiens, Mark Alizart renverse les clichés qui portent sur les chiens et leurs maîtres, pour en faire d’inattendue professeurs de vie, nous apprenant les recettes cachées du bonheur et de la joie. Se promenant avec érudition et élégance entre les grands mythes de l’histoire humaine et les anecdotes tirées de la culture populaire, les vues étranges de certains philosophes et celles, encore plus bizarres, de la science, il propose un portrait inédit du chien en penseur. Un penseur qui connaîtrait peut-être le secret véritable de notre humanité.







jeudi 29 mars 2018

70 ans de Pif le chien, 90 vignettes…




70 ans de Pif le chien, 90 vignettes d’histoire de la BD, qui dit mieux ?


10 nouvelles vignettes de l’histoire de la bande dessinée, interprétées par Pif et ses amis, ont été rajoutées… Saurais-tu toutes les retrouver ? Pour mieux voir les 90 vignettes de notre histoire de la bande dessinée, vous pouvez cliquer sur l’image et aussi aller à l’article « 2018, pour les 70 ans de Pif de chien ! » à l’adresse : https://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2017/12/2018-pour-les-70-ans-de-pif-de-chien.html

100 vignettes ?





lundi 26 mars 2018

Nicolas de Crécy au Mexique, derniers jours !




Nicolas de Crécy : « La lumière de Mexico est particulière. L’altitude et la pollution donne une sorte de clarté et de limpidité »

06/03/2018, Entretien avec Nicolas de Crécy autour de son Travel Book sur Mexico. Ses dessins sont exposés au Centre Culturel du Mexique*, à Paris, jusqu'au 31 mars.

L'exposition Carnet du Mexique de Nicolas de Crécy, reprend les dessins de son Travel Book sur le Mexique, commandé par Louis Vuitton. Le dessinateur a tout de suite accepté de découvrir la capitale mexicaine: la fournaise des quartiers de la méga ville, ses rues calmes et ses villages alentours. De l'architecture baroque de l'époque coloniale aux têtes de morts et autres totems, Nicolas de Crécy réalise des croquis, prend des photos et s'imprègne de la gigantesque Mexico. Aquarelle, gouache, encre, crayon, acrylique...L'artiste joue de techniques différentes pour dessiner la ville et ses fantômes.

Mexico, Travel Book Louis Vuitton • Crédits : Nicolas de Crécy





* : Instituto Cultural de México en Francia
119, rue Vieille du Temple Paris 75003 · Téléphone : 01 44 61 84 44

dimanche Fermé
lundi 14:00–18:00
mardi 10:00–13:00 14:00–18:00
mercredi 10:00–13:00 14:00–18:00
jeudi 10:00–13:00 14:00–18:00
vendredi 10:00–13:00 14:00–18:00
samedi 15:00–19:00



dimanche 25 mars 2018

Art & alcool




I Drink, Therefore I am: The Truth about Alcohol and Creativity

by Desiree Ho | November 14th, 2011

Have you ever wondered why so many creative people are associated with alcohol? Beethoven, Vincent van Gogh, Elvis Presley, Andy Warhol, Johnny Cash, Jimi Hendrix, are but a handful of many who have been known for their creative output and alcoholism. Likewise, many famous writers such as Dylan Thomas, James Joyce, F Scott Fitzgerald and Ernest Hemingway were said to use alcohol as a remedy to overcome the writer’s block. While today we would agree that alcohol abuse is a sickness, excessive drinking has nevertheless been crowned as a powerful catalyst through which many great works have been produced. Can alcohol really grease the wheels of creativity?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tant de créateurs sont associés à l'alcool ? Beethoven, Vincent van Gogh, Elvis Presley, Andy Warhol, Johnny Cash, Jimi Hendrix, ne sont qu'une poignée de personnes connues pour leur créativité et leur alcoolisme. De même, de nombreux écrivains célèbres tels que Dylan Thomas, James Joyce, F Scott Fitzgerald et Ernest Hemingway ont dit utiliser l'alcool comme un remède pour surmonter le bloc de l'écrivain. Si nous admettons aujourd'hui que l'abus d'alcool est une maladie, la consommation excessive d'alcool a néanmoins été couronnée comme un puissant catalyseur à travers lequel de nombreux grands travaux ont été produits. L'alcool peut-il vraiment graisser les rouages de la créativité ?

(traduction Google)







Kupka, 21 mars - 30 juillet 2018, vous êtes prévenus…




Kupka - Pionnier de l’abstraction

Renaud Faroux | 21/03/2018 - 30/07/2018
Site de l'exposition Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower 75008 Paris

František Kupka est le grand oublié du club des mousquetaires de l’abstraction, qui a retenu les noms de Kandinsky, Malevitch, Delaunay et Mondrian ! La rétrospective organisée au Grand Palais répare cette négligence et propose un voyage magistral à travers son œuvre, de sa Bohême natale à Vienne puis Paris. En suivant le chemin de ce génial créateur de l’Art nouveau, on parcourt l’univers des formes du symbolisme à l’abstraction.




KUPKA


La rétrospective exceptionnelle du Grand Palais, retrace le parcours de František Kupka, ses débuts marqués par le symbolisme et son évolution progressive vers l’abstraction dont il sera l’un des pionniers. 300 peintures, dessins, gravures, livres et documents redonnent vie à l'artiste et dévoilent sa personnalité engagée et singulière.







Attention, heure d’été !










samedi 24 mars 2018

L’Humanité Dimanche 22-28 mars 2018







Plus dans…







Joyeux anniversaire Christian Godard !




Christian Godard raconte sa « Jungle en Folie »

Par Olivier Lascar | le 20.02.2018

Il y Joé, le tigre végétarien, grand prédateur de pommes. Gros Rino, pachyderme borné. Mortimer, le « serpent à sornettes ». Ou encore Potame l'hippopotame, toubib de profession, « rigoureusement spécialisé, mais en n'importe quoi. Ses connaissances sont nulles, et son culot immense. Obtient de très bons résultats », selon le descriptif qui ouvre les albums de La Jungle en folie. Cette série animalière culte fut créée en 1969 par Christian Godard (au scénario) et le dessinateur Mic Delinx. Faute d'une réédition (eh, ho, les éditions Dargaud, vous nous entendez ?), elle s'est lovée dans les souvenirs des amoureux de la bande-dessinée, quelque part entre l'Achille Talon de Greg et Le Génie des alpages de F'murr. Dans un entretien à Sciences et Avenir, Christian Godard raconte l'aventure de cette bande dessinée où il manie en orfèvre l'humour absurde, qui permet de parler "sous le manteau, de la vie de tous les jours". Il évoque aussi ses autres BD, comme la série de science-fiction Le Vagabond des limbes ou les aventures de Martin Milan, écrites et dessinées par lui, et dont l'intégrale sort très prochainement en librairie. Christian Godard est aussi sur le web, via son site officiel, où vous pourrez en lire davantage sur ses nombreuses créations.



Il y a dix ans nous avions essayé de faire revivre ce petit monde, mais pour une bande dessinée il faut un scénariste, un dessinateur et… un éditeur !



















mardi 20 mars 2018

Est-ce que les utilisateurs Macintosh auront droit aux excuses des éditions ANKAMA ?




« Pierre Lapin » : Sony s'excuse d'avoir moqué les allergies alimentaires après les réactions outrées sur internet

M.C. avec AFP | le 13/02/18

On ne s'attendait à ce que Pierre Lapin soit le film le plus polémique de ce début d'année. Une scène du film d’animation, dans laquelle un lapin attaque un jardinier avec des mûres alors que celui-ci y est allergique, a pourtant suscité la controverse aux Etats-Unis, contraignant les studios Sony Pictures à s’excuser d’avoir tourné en dérision les allergies alimentaires.





BOTS : mécanique bien huilée

Boris Henry | Livre Paris 2018

Les robots au centre de Bots permettent de parler de l’humain, de son organisation sociale comme de ses travers. Si l’idée n’est pas des plus originales, son développement est efficace et tout à fait réjouissant.
Récit de prison riche en action et chro-nique teintée de comédie, Bots aborde les questions de la parentalité, de la filiation et de la prédestination sociale par l’intermédiaire de robots. Ces derniers représentent et véhiculent ainsi de nom-breuses facettes humaines. Cela est accentué par la construction du récit : le découpage en chapitres permet aux auteurs d’effectuer des ellipses, voire parfois des retours en arrière afin de saisir le passé de certains personnages et d’étoffer leur profil comme leur caractère.

© Ducoudray et Baker / ANKAMA









Hostiles




« Hostiles » : l’envers du mythe fondateur américain

Thomas Sotinel | 14.03.2018

L’histoire des Etats-Unis s’est formée sur pellicule. L’épopée de la conquête, cruelle mais indispensable, a pris la forme du western. Par millions, les métallos et les couturières, les boulangers et les guichetières ont empli, des décennies durant, les salles de cinéma américaines pour voir les pionniers prendre possession du territoire sur ­lequel ils exerçaient désormais leur honnête profession, et l’aménager. Comment représenter ce mythe fondateur aujourd’hui ? Sur un scénario inachevé de Donald Stewart (Missing, A la poursuite d’Octobre rouge), Scott Cooper a cherché l’Histoire sous la légende. La démarche n’est pas inédite – dès le début des années 1950, ­Delmer Daves entreprenait, avec La Flèche brisée, de redire la ­conquête, en prenant en compte la souffrance des peuples bannis de leur propre territoire. Elle se distingue ici par une rigueur presque calviniste, que le ­réalisateur fait contraster avec le lyrisme sensuel des terres traversées, puisqu’il s’agit d’une odyssée qui mène ses prota­gonistes du ­Nouveau-Mexique au ­Montana.








Face or not Facebook…




Scandale Cambridge Analytica : Facebook plonge en Bourse, l'Europe réclame des enquêtes


Facebook s'est retrouvé lundi 19 mars au centre d'une polémique autour de l'utilisation indue des données personnelles de millions d'utilisateurs par une société liée à la campagne de Donald Trump, un scandale qui touche au cœur de son modèle économique.
Les accusations, niées par l'entreprise britannique en question, Cambridge Analytica (CA), ont fait perdre à l'action Facebook près de 6,8% à Wall Street et ont déclenché des promesses d'enquêtes tous azimuts des deux côtés de l'Atlantique.

Plus sur




lundi 19 mars 2018

Alors, est-ce que tout va encore très bien, Madame la Marquise ?




« On déborde » : le cri d'alarme des urgences face aux conditions d'accueils des patients à l'hôpital


Des infirmiers débordés : pas moins de 13 patients sur des brancards, en attente, dans les couloirs des urgences. A Toulon (Var) samedi 17 mars après-midi, le service était complément saturé, comme depuis plusieurs semaines. Ici, les patients affluent parfois dès le matin.
Et quand il n'y a plus de place dans le couloir, les malades doivent attendre dans le hall d'accueil, avec les pompiers, avant même d'être pris en charge. Des services d'urgence saturés : c'est le cas partout en France depuis le début de l'année, par exemple à Vichy (Allier). Ici, les personnels en grève dénoncent les conditions de travail. « On déborde depuis longtemps », assure le chef des urgences du centre hospitalier de Vichy, le Dr David Dall’Aqua.






Chômeurs, gare !




Le contrôle des chômeurs se précise

Par Le figaro.fr | le 19/03/2018

Les partenaires sociaux ont rendez-vous ce lundi à 16h30 au ministère du Travail. Le gouvernement doit notamment dévoiler ses pistes pour contrôler les demandeurs d'emploi.
Comment renforcer le contrôle des demandeurs d'emploi, promesse de campagne d'Emmanuel Macron ? Le gouvernement dévoile ce lundi son arsenal rénové de sanctions contre les chômeurs qui ne remplissent pas leurs obligations. Les représentants des syndicats et du patronat sont reçus ce lundi au ministère du Travail où leur seront dévoilées ces mesures qui seront inscrites dans le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Le texte doit être présenté mi-avril en conseil des ministres avant un examen au Parlement d'ici l'été.





samedi 17 mars 2018

C’est pas du Happy End !




Dimitri Casali, historien : « Nous sommes en pleine régression intellectuelle »

il y a 68 jours | Recueilli par Laure Joanin

Ce qui est intéressant, c'est de constater qu'à mesure que le progrès scientifique s'accumule vers un savoir de plus en plus exact, on peut mesurer à travers le monde une lente montée de l'ignorance. En France, par exemple, les chiffres sont là : nous comptons 6 % d'illettrés, c'est-à-dire environ 3 millions de personnes. Si on additionne les personnes analphabètes qui ont des difficultés à lire et à écrire le français, on arrive à près de 10 % de la population.









En mai, Arthur prépare les vendanges !


Avec l’aimable participation de Campagne & Style
http://www.campagneetstyle.com/paniers/4876-hotte-de-vendange-panier-en-osier-3700947526386.html






…à suivre



Le Don Quichotte de Terry Gilliam, enfin !




La première photo du Don Quichotte maudit prouve que cette fois, c’est la bonne

par Lucille Bion | 3 weeks ago…

Avant un énième rebondissement (on touche du bois), le Don Quichotte de Terry Gilliam devrait bientôt – et enfin – être projeté en salles. Pour ceux qui ne connaissent pas la légende de ce film maudit, le tournage de ce film a débuté il y a… 17 ans ! Pendant presque deux décennies, Terry Gilliam a dû surmonter de nombreux obstacles aussi cocasses les uns que les autres et faire face à des échecs successifs.







La lumière arrive à l’Est !




Vues Éphémères – Mars 2018

de Xavier Guilbert

En milieu de semaine dernière, l’information est tombée : « Les ventes numériques de mangas surpassent celle des ventes papier en 2017 au Japon. » Cette annonce était d’ailleurs accompagnée d’une flopée de chiffres qui n’étaient pas pour rassurer sur la santé du marché de la bande dessinée au Pays du Soleil Levant : chiffre d’affaire des mangas papier en recul de 14,4 %, chiffre d’affaire des revues de manga papier en recul de 12,8 %, et surtout un marché global qui perd 2,8 % par rapport à l’année précédente. De quoi conforter les défenseurs du livre papier de nos contrées, qui se sont toujours montrés très méfiants à l’égard de la lecture au format numérique — qu’on en juge par ces quelques titres glanés dans la presse sur les six derniers mois.
J’ai le sentiment que l’on célèbre un peu trop vite l’enterrement du livre numérique, avec souvent des arguments qui ressortent plus de l’affect que de l’analyse. Raison de plus de s’intéresser au cas japonais, histoire de démêler les différentes dynamiques à l’œuvre — et d’éventuellement en tirer quelques enseignements sur ce qui, un jour, pourrait nous attendre. Et c’est parti pour une sorte de « mini Numérologie express », option manga.






jeudi 8 mars 2018

L'Île aux chiens*




Isle of Dogs – Le nouveau film de Wes Anderson


Wes Anderson nous dévoile le trailer de son nouveau film en stop motion : Isle of Dogs ! Trois ans après son film, The Grand Budapest Hotel, et huit ans après son premier long métrage d’animation, Fantastic Mr. Fox, Wes Anderson nous raconte maintenant l’histoire du jeune Atari Kobayashi, alors qu’il découvre une île peuplée de chiens abandonnés. La date de sortie du film Isle of Dogs est prévue pour le 23 mars 2018.










Harvey




Harvey


Elwood est un homme gentil d'une quarantaine d'années qui embarrasse son entourage : il a un ami imaginaire, un lapin de deux mètres se prénommant Harvey. Ruinant la vie sociale de sa sœur, elle décide de l'emmener dans un hôpital psychiatrique. Mais c'est elle qui se retrouve provisoirement enfermée.







mardi 6 mars 2018

Il était une fois dans Pif Gadget : Bibop et Loula…




Bibop et Loula


Fils naturel de Nikita Mandryka et de Roger Mas (c’est lui qui le dit), Arnaud Hilmacher est tombé tout bébé dans la marmite de la bande dessinée populaire et il ne s’en est jamais remis. Tant mieux ! Depuis, il se bat à grands coups de crayon et de feutre-pinceau pour devenir l’égal d’un Poirier (Supermatou), d’un Mattioli (M. le Magicien) ou d’un Gabriel Arnao, le génial créateur de Mol et Dendur qui firent les beaux jours du journal Tartine. Bibop et Loula, détectives du farfelu et aventuriers de l’improbable en sont les dignes héritiers et les pages de Pif Gadget sont fières de les accueillir.

Pif Gadget N° 23 - 2006











Ce premier épisode, ainsi que le suivants, publiés dans Pif Gadget entre 2006 et 2008, a été publié en album en 2011.


https://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2011/11/levenement-du-salon-de-la-bd-de.html


lundi 5 mars 2018

Les encres




LES ENCRES

Gérard GOMEZ

L’encre est liée au dessin et à l’écriture. Dès que l’homme, il y a plus de cinq mille ans, a éprouvé le besoin de transmettre à distance un message et de le conserver, il a cherché à écrire ; écriture pictographique ou idéographique d’abord, puis syllabique, puis alphabétique. Pour cela il a gravé en utilisant un objet dur et aiguisé, ou bien, il a fait une trace sur une surface en utilisant de la terre, puis du bois calciné… Pour rendre plus aisé le graphisme il a cherché à obtenir une pâte ou un liquide laissant une trace… L’encre était née.


L’encre de Chine


L’encre de Chine est très ancienne. Elle aurait son origine en Chine pour les européens, en Inde pour les anglophones qui l’appellent « l’encre indienne ». Son existence est attestée dès le troisième millénaire av. J.-C., tant en Extrême-Orient qu'en Egypte.
Sa composition a été très variable selon les époques et les lieux ; il semble cependant que le pigment constitué de noir de fumée (résidu carboné obtenu par la combustion incomplète de diverses matières organiques riches en carbone, puis calciné à l’abri de l’air pour supprimer les parties huileuses ou résineuses) soit le constituant commun à toutes ces encres. Ce pigment (Plus la poudre est fine, plus l'encre est de bonne qualité) est mis en suspension dans de l’eau additionnée de gomme arabique (à l’origine) ou de colle (encres actuelles) ; à partir du XXème siècle, l'adjonction d'un mordant, destiné à empêcher que l'encre ne s'efface, se généralise. On y ajoute aujourd’hui divers additifs destinés à améliorer sa viscosité (en vue d’une utilisation dans des stylos ou des plumes à réservoir) ainsi que sa brillance.
Le bâton d’encre est obtenu à partir d’une encre de Chine que l’on a fait sécher ; il est utilisé en dessin ou en peinture. Il permet la préparation de l’encre au moment de son utilisation. Le bâton est frotté sur une pierre à encre (pierre naturelle creusée ou polie) contenant un peu d’eau. La quantité d’eau détermine l’intensité de l’encre souhaitée.
L’encre de Chine est utilisée, de nos jours, moins pour l’écriture que pour le dessin (dessins au lavis, avec de l’encre plus ou moins diluée) ou la peinture.





You know what, I'm happy















Il court, il court, le furet




1.

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.

Il est passé par ici
Le furet du bois, mesdames
Il est passé par ici
Le furet du bois joli.




vendredi 2 mars 2018

Première aventure de Pif




Almanach ouvrier-paysan 1949

Cette première aventure de Pif le chien, publiée dans le Coin des enfants de l’Almanach ouvrier-paysan de 1949, a été republiée dans le numéro 46 de Pif Gadget mensuel, en 2008 pour les soixante ans de Pif le Chien.




















jeudi 1 mars 2018

Il était une fois… Pif le chien




Pif le chien


Pif le chien est un personnage de bande dessinée créé en 1948 par José Cabrero Arnal pour le quotidien L'Humanité. Il eut comme prédécesseur le personnage de Top du même auteur, qui fut ensuite identifié comme le père de Pif. C'est un chien d'allure anthropomorphe qui forme un couple antagoniste/protagoniste avec le chat Hercule. Après L'Humanité, Pif est devenu la série vedette du journal pour enfants Vaillant. En 1969, Vaillant est remplacé par Pif Gadget. L'Humanité et l'hebdomadaire L'Humanité Dimanche publiaient aussi dans chaque numéro de courtes histoires de trois ou quatre cases.
Pif apparaît pour la première fois le 28 mars 1948, en noir et blanc, dans le journal quotidien L'Humanité, puis dans son supplément hebdomadaire L'Humanité Dimanche. À ses débuts, Pif servait surtout de prétexte à la dénonciation des injustices de son époque : la faim ou le manque de logements. Pif connaît ses premières aventures en couleur dans Vaillant le journal le plus captivant en 1952 : si Vaillant est publié par une maison d'éditions proche du PCF, les aventures de Pif sont cette fois des histoires comiques destinées à la jeunesse, sans contenu politique flagrant. Il y connaît rapidement un tel succès que le journal change de nom pour devenir Vaillant le journal de Pif en 1965, puis Pif Gadget en 1969. Dès les années 1960, Arnal, malade et fatigué (il ne s'est jamais vraiment remis de son expérience en déportation durant la guerre), abandonne progressivement la série à Roger Mas, qui étoffe l'univers de Pif et crée le personnage de Pifou, qui aura ensuite sa propre série. D'autres auteurs se succèderont sur les aventures de Pif et Hercule dont, parmi les plus connus : Louis Cance, Carmen Levi (seule femme à avoir dessiné PIF), Yannick Hodbert, François Dimberton, Michel Motti, François Corteggiani et Giorgio Cavazzano.




Annonce



Pif le chien - 28 mars 1948