jeudi 1 mars 2018

Il était une fois… Pif le chien




Pif le chien


Pif le chien est un personnage de bande dessinée créé en 1948 par José Cabrero Arnal pour le quotidien L'Humanité. Il eut comme prédécesseur le personnage de Top du même auteur, qui fut ensuite identifié comme le père de Pif. C'est un chien d'allure anthropomorphe qui forme un couple antagoniste/protagoniste avec le chat Hercule. Après L'Humanité, Pif est devenu la série vedette du journal pour enfants Vaillant. En 1969, Vaillant est remplacé par Pif Gadget. L'Humanité et l'hebdomadaire L'Humanité Dimanche publiaient aussi dans chaque numéro de courtes histoires de trois ou quatre cases.
Pif apparaît pour la première fois le 28 mars 1948, en noir et blanc, dans le journal quotidien L'Humanité, puis dans son supplément hebdomadaire L'Humanité Dimanche. À ses débuts, Pif servait surtout de prétexte à la dénonciation des injustices de son époque : la faim ou le manque de logements. Pif connaît ses premières aventures en couleur dans Vaillant le journal le plus captivant en 1952 : si Vaillant est publié par une maison d'éditions proche du PCF, les aventures de Pif sont cette fois des histoires comiques destinées à la jeunesse, sans contenu politique flagrant. Il y connaît rapidement un tel succès que le journal change de nom pour devenir Vaillant le journal de Pif en 1965, puis Pif Gadget en 1969. Dès les années 1960, Arnal, malade et fatigué (il ne s'est jamais vraiment remis de son expérience en déportation durant la guerre), abandonne progressivement la série à Roger Mas, qui étoffe l'univers de Pif et crée le personnage de Pifou, qui aura ensuite sa propre série. D'autres auteurs se succèderont sur les aventures de Pif et Hercule dont, parmi les plus connus : Louis Cance, Carmen Levi (seule femme à avoir dessiné PIF), Yannick Hodbert, François Dimberton, Michel Motti, François Corteggiani et Giorgio Cavazzano.




Annonce



Pif le chien - 28 mars 1948







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire