vendredi 15 décembre 2017

L’avenir est au jet d’encre !




Innovation. L'édition change et l'imprimeur Jouve se met à la page



Le groupe Jouve vient d'investir plusieurs millions d'euros dans l'impression numérique à jet d'encre. Cette machine, dont la technologie se rapproche des imprimantes des particuliers, a été installée dans son unique imprimerie, à Mayenne (Mayenne).
« Depuis la création de l'entreprise, il y a eu beaucoup d'évolutions, tant en termes de savoir-faire que de technologie, note Benoît Drigny, directeur des opérations du groupe. Aujourd'hui, Jouve est un imprimeur connecté, spécialiste des courts et moyens tirages. »
Il gère ainsi 90 % de ses commandes en ligne et voit le nombre d'exemplaires qui lui sont commandés diminuer pour éviter les stocks et les mises au pilon : « En revanche, les réimpressions augmentent régulièrement, +8 % entre 2015 et 2016. »









jeudi 14 décembre 2017

Le web mobile




Comment Firefox a « trahi le Web » et pourrait bien le sauver grâce à de nouvelles applis

Pierre Fontaine | 09/12/2017

Depuis l’arrivée de l’iPhone, l’informatique personnelle s’est engagée sur une courbe d’accélération inimaginable, poursuivant la révolution du PC en glissant un ordinateur omniprésent dans la poche d’un nombre croissant d’utilisateurs dans le monde. Lors de l’introduction de son premier smartphone, Steve Jobs en faisait un « outil de communication révolutionnaire pour Internet ». De fait, l’iPhone ouvrait au grand public la porte du Web, il lui donnait accès à une somme de connaissance et d’informations en mobilité jamais égalée dans l’histoire.
Dix ans plus tard, le constat est plus nuancé : les applications mobiles sont passées par là et ont morcelé le Web, vampirisé le temps passé sur nos téléphones portables. Au point que les utilisateurs de smartphones n’utilisent presque plus les navigateurs mobiles... et donc le Web. Ces chiffres de Flurry Analytics parlent d’eux-mêmes. En gardant en tête que le nombre d’heures dévolues au smartphone croît chaque année, les browsers occupaient 20% du temps passé sur un smartphone en 2013, 14% en 2014, 9% fin 2015 et seulement 8% fin 2016. Ce n’est plus une érosion, c’est une débâcle.
A l’occasion du lancement de Firefox 57 Quantum, nous nous sommes longuement entretenus avec Mark Mayo, senior vice-président de Firefox, sur le rôle du navigateur, les enjeux du Web ouvert et la responsabilité – tout autant que le combat – de Mozilla au cœur de la révolution du mobile.





mercredi 13 décembre 2017

Placid et Muzo, enfin la couleur









Après la jeunesse de Rahan, de Blueberry, Spirou…




Le Jeune Karl Marx

Samuel Douhaire | le 26/09/2017

Les grands portraits affichés sur la place Rouge de Moscou ou dans les congrès des partis communistes du monde entier ont figé Karl Marx en vieux sage. Une icône à grande barbe blanche, au visage grave, voire compassé… Le grand mérite du nouveau film de Raoul Peck est de rappeler que l’auteur du Capital fut, d’abord, un jeune homme rieur, amoureux, à l’énergie débordante. Un penseur au génie précoce, aux idées nourries par l’expérience concrète, tourné vers l’action, et mu par la colère — contre l’ordre social profondément inégalitaire de son temps mais, aussi, contre ses amis progressistes, trop timorés à ses yeux.




Ennemi du biopic classique, Raoul Peck s’est concentré sur une brève période de la vie de Marx : ces cinq années — de sa première arrestation en 1843 à la publication du Manifeste du parti communiste en 1848 — pendant lesquelles le journaliste allemand va élaborer les concepts de matérialisme historique et de lutte des classes. Et jeter les bases d’un mouvement ouvrier unifié à l’échelle internationale. Le cinéaste haïtien parvient à incarner cette pensée en formation dans les joutes oratoires, parfois violentes, qui opposent le jeune Marx aux hégéliens de gauche et à Proudhon. Inutile d’être agrégé de philo pour y prendre du plaisir : les dialogues sont des modèles de pédagogie vivante.





samedi 9 décembre 2017

Pas de Spécial Noël et l’année prochaine à l’asile !













L’année prochaine nous irons en maison de retraite

Patrick Launay | 3/12/2017

Enfin notre BD réalisée par notre ami Jacques Nicolaou a pris forme , le résultat est super chouette, couverture et dos en papier épais brillant et l'intérieur est très réussi , un grand merci à l'imprimerie Gatignol à Royan et à Stéphane à l'imprimerie de la Seudre à Médis pour le superbe travail réalisé.





Photo : Patrick Launay


Le dessinateur de Placid et Muzo signe une BD pour une maison de retraite de Charente-Maritime

Catherine Berchadsky, France Bleu La Rochelle | jeudi 7 décembre 2017

Installé depuis plus de 45 ans sur la commune de St-Georges-de-Didonne près de Royan en Charente-Maritime, le dessinateur Jacques Nicolaou est loin d'avoir raccrocher ses crayons. Jacques Nicolaou dessine depuis 1953 et voila plus de 40 ans qu'il dessine Placid et Muzo, les héros légendaires de la grande époque de la revue Pif Gadget.

Jacques Nicalaou , dessinateur de Placid et Muzo © Radio France - Catherine Berchadsky


Jacques Nicolaou avait pris la suite d'un dessinateur espagnol qu'il a bien connu, José Cabréro-Arnal, le père du jeune ourson et de son compère renard. "J'ai bossé toute ma carrière à dessiner Placid et Muzo, j'ai repris ses personnages à un Catalan qui était vraiment super gentil", raconte Jacques Nicolaou.