jeudi 25 avril 2019

On a toujours besoin d’une plus souris que soi, suite…













On a toujours besoin d’une plus souris que soi !




iOS 13 : l’iPad Pro devrait supporter la souris


C’est une compatibilité qu’attendent les utilisateurs de la tablette d’Apple depuis près de 9 ans, et la sortie du tout premier iPad. Avec iOS 13, l’iPad pourrait enfin supporter la souris ou le trackpad, via une option d’accessibilité. La rumeur du support de la souris sur iOS est d’abord apparue dans la bouche de Federico Viticci, journaliste de MacStories invité dans le dernier épisode de Connected Podcast. Interpellé, le développeur Steven Troughton-Smith a fouillé dans les lignes de code et a découvert que de nombreuses API pointaient dans le sens du support de la souris dans la future version du système d’exploitation mobile d’Apple.







mercredi 24 avril 2019

Un sou, même vaillant, est un sou !




Focus sur les salaires du secteur privé en France

Fanny Guinochet ("L'Opinion") | 24/04/2019

Une étude de l’Insee parue mardi 23 avril donne des éléments de réponse concernant les salaires en France. Un salarié français qui travaille à temps plein a gagné 2 238 euros net par mois, en 2016. Voilà pour le salaire moyen mais il n’est pas forcément représentatif car les très gros salaires font gonfler la moyenne. Non l’indicateur le plus pertinent, c’est sans doute le salaire médian. Ce salaire médian c’est 1 789 euros par mois. Ce qui veut dire que la moitié des salariés touche plus, l’autre moitié touche moins. À vous de voir de quel côté vous vous trouvez. Enfin, pour vous donner encore un ordre d’idée, sachez que les 10% de salariés les mieux payés gagnent au minimum 3 576 euros net par mois. Les 10% les moins bien payés touchent moins de 1 189 euros net mensuel.




Plus sur 





mardi 23 avril 2019

AÏE !




Jusqu'à 1 million d'espèces pourraient être menacées d'extinction

23 AVR 2019

L’Homme dépend de la nature mais la détruit méthodiquement : jusqu'à un million d'espèces animales et végétales pourraient être menacées d'extinction, dont beaucoup « dans les prochaines décennies », selon un projet de rapport de l'ONU sur la biodiversité, obtenu par l'AFP.




Eau potable, forêts qui absorbent le CO2, insectes pollinisateurs nécessaires aux cultures, poissons... La plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) va se réunir du 29 avril au 4 mai à Paris pour adopter la première évaluation mondiale des écosystèmes depuis près de 15 ans. L'état des lieux de la biodiversité devrait être aussi inquiétant que les prévisions sur le changement climatique.



lundi 22 avril 2019

Jour de la Terre




Jour de la Terre


Le Jour de la Terre est la plus importante célébration environnementale par la société civile. Célébré le 22 avril, le Jour de la Terre est un événement annuel mondial où plusieurs manifestations qui soutiennent la protection de l'environnement sont effectuées et coordonnées grâce au Earth Day Network1 Aux États-Unis, le symbole de cet événement est une combinaison des lettres « E » et « O », pour Environment and Organism, de couleur verte sur un fond blanc : Symbole du Jour de la Terre - Symbole du Jour de la Terre.



Joyeux Jour de la Terre 2019 !


Découvrez des organismes exceptionnels et ce qui les rend uniques dans le #GoogleDoodle du jour ! 🌎🌍🌏





Affiche du Jour de la Terre
https://fr.123rf.com/photo_36996823_affiche-du-jour-de-la-terre-avec-dessinée-peinture-aquarelle-texture-main-vecteur-globe-illustratio.html







dimanche 14 avril 2019

Hou, les vilains !




Le peuple le plus meurtrier de tous les temps

Colin Barras | Publié le 12/04/2019

Les célèbres mégalithes de Stonehenge ont été érigés il y a près de 4 500 ans. Si l’on se perd toujours en conjectures quant à la vocation réelle du monument, on sait en revanche que, quelques siècles plus tard, ses bâtisseurs avaient disparu. À cette époque-là, presque tous les occupants d’un territoire qui s’étend de la côte sud de l’Angleterre à la pointe nord-est de l’Écosse avaient été éliminés par de nouveaux venus.
Ces migrants étaient des pasteurs qu’on a nommés « Yamnaya* », et qui occupaient au départ la steppe eurasienne, au nord de la mer Noire et du Caucase. Il y a entre 5 000 et 4 000 ans, les Yamnaya et leurs descendants ont colonisé de vastes régions d’Europe et laissé derrière eux un patrimoine génétique encore décelable de nos jours. Leur arrivée coïncide avec de profonds bouleversements sociaux et culturels. Les coutumes funéraires changent totalement, une caste guerrière fait son apparition, et il semble que l’on ait assisté à un pic brutal de violence meurtrière. « Je suis de plus en plus persuadé qu’il a dû y avoir une sorte de génocide », commente Kristian Kristiansen, de l’université de Gothenburg, en Suède.