mardi 5 février 2013

Rob, ancêtre de Pif




Sur le blog Viñetashttp://navarrobadia.blogspot.fr/2013/02/novedades-salo-del-comic-2013-guerra-en.html, nous apprenons la préparation d’une nouvelle collection, la « Colección Facsímil », qui commencera avec une des premières bandes dessinées de Cabrero Arnal, « Guerra en el país de los insectos ».

¡Qu’on se le dise!






6 commentaires:

  1. faite au début de la guerre d'Espagne, je suppose ?

    RépondreSupprimer
  2. Guerra en el País de los Insectos es una serie de historietas creada por José Cabrero Arnal en 1933, la primera de las de larga extensión y protagonismo animal que realizó para el tebeo "Pocholo".2 Como las demás, muestra una gran influencia de Walt Disney.
    (http://es.wikipedia.org/wiki/Guerra_en_el_Pa%C3%ADs_de_los_Insectos)

    RépondreSupprimer
  3. Hola, soy Philippe Guillén, historiador y autor de la biografia de "Jose Cabrero Arnal. De la Repûblique espagnole aus pages de Vaillant , la vie du créateur de Pif le chien". Pour répondre à Frédéric = C'est en 1932 que, pour la toute première fois et dans sa dernière page (en feuilleton) la toute jeune revue de BD barcelonaise POCHOLO publie les planches de ce qui deviendra par la suite l'album "Guerra en el pais de los insectos" (que publie donc en Espagne la collection Karicatos) soit 4 ans avant que n'éclate la tentative de coup d'état des généraux fascistes qui lance donc ce qui sera la Guerre d'Espagne (juillet 1936-avril 1939). Cabrero Arnal a donc réalisé là une oeuvre prémonitoire. Il faut aussi que je précise: a/ l'Espagne vient juste de devenir une République (en avril 1931) par la voie très démocratique des élections et elle a tout à construire, en particulier une oeuvre scolaire incroyable, car jusque là la Monarchie et l'Eglise n'avaient pas jugé bon que la population accède à la lecture et à la culture (ainsi, dans ces années 30, près de 50 % des espagnols sont encore analphabètes. Oser sortir un album de BD était donc une gageure). b/ il faut savoir aussi que cet album est également sorti sous un autre format au Portugal voisin, grâce à l'éditeur de la revue lisboète "O Mosquito", revue pionnière de la BD en ce pays). c/ comme touit artiste Cabrero Arnal a subi des influences, et même s'il travailla pour la revue Mickey en Espagne, le jeune dessinateur a toujours avoué sa préférence envers Pat Sullivan, l'un des créateurs de Félix le chat, plutôt que de l'auteur de la fameuse souris.... Tout le reste se trouve dit dans mon livre. Ci-joint un lien avec mon éditeur:
    http://www.loubatieres.fr/?p=1161

    RépondreSupprimer
  4. Et voici comment une réponse fort instructive se trouve cachée dans le dossier des spam, pour ne pas l’avoir signée au bon endroit… et voici de quoi se méfier des textes de Wikipedia qui ne sont pas toujours mis à jour (comme ça a été longtemps le cas pour Arnal né à Barcelone).
    Surtout que Philippe Guillén, nous sommes déjà nombreux à le connaitre et apprécier pour son formidable travail sur Arnal (http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2011/10/aujourdhui-repos.html).

    RépondreSupprimer