mercredi 31 octobre 2012

Halloween

Bouh !








De l'intérêt de la chose virtuelle

De l'intérêt de l'écriture électronique, face à l'écriture imprimée

Ces dernières décennies nous avons assisté à des changements importants concernant l’imprimé. Il ne s’agit pas de sa disparition, mais d’une redistribution entre lui et le numérique. Les nostalgiques que nous sommes, regrettons le magazine qui, promené à la plage, n’a pas besoin de cordon électrique pour fonctionner, ou simplement l’odeur du papier.
Il faut reconnaître une certaine supériorité au numérique, il n’est pas comme l’imprimé tributaire d’une certaine inertie. En effet, il est bien plus facile de corriger, de mettre à jour un article diffusé en numérique, comme un blog par exemple.
Justement, un sujet qui méritait d’être revu, Jean Giraud, un géant nous a quitté ! = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/03/jean-giraud.html et que je vous invite à revisiter, quelques petits changements depuis la dernière fois.

Pourquoi cet article ? Et bien, pour vous rappeler de repasser, visiter un ancien article que vous avez aimé, car il est possible qu’il ait été amélioré.



Pour ceux qui n’auraient pas compris, une explication plus tard…
l’illustration est d’Arnaud Hilmarcher (les connaisseurs le savent)


Pourquoi cette image ? Quel rapport avec l’article ? Aucun, c’est l’actualité, Disney a acheté LucasFilm.

dimanche 28 octobre 2012

Pif le chien vit - 2 !

L'animal a été vu récemment du côté de Bucarest, il errait avec les petits vieux, sur le Blog de Sorin Ivas Anghel, The light side of the night, les magnifiques dessins de Maître Ivas :
http://sorin-anghel.blogspot.fr/2012/10/muzeul-bd-pif-un-catel-cu-pedigree.html
Enjoy, bientôt Noël !









Un matin comme un autre…
P!… Pi?…






̶̶  Ne t'inquiète pas : un comprimé de Nitroglycérine et je suis comme neuf !
Et si tu veux me parler, il ne serait pas de trop de le faire plus fort, j'ai un problème avec une de mes oreilles.
C'est ce que je disais à mon ami disparu, Hercule…
̶̶  Hercule, disparu ?
̶̶  Il a oublié son comprimé de Nitroglycérine !



…Hercule, je ne l'avais vu depuis notre dernière faillite…
Sur quels toits continues-tu de miauler, Hercule ?


Pif?!… Vieux, j'ai failli ne pas te reconnaitre !
Tu es tout rabougri, seule ta grosse truffe reste encore de ta tronche !
Ouvres-tu encore les portes de la rédaction avec lui ? Ha, ha, ha !



Pif, on dit que la vieillesse embellit*, mais ne t'en fait pas, ça ne marche pas pour toi, hi, hi, ha, hi, ha et hi !
C'est à mourir de rire !
* : La vieillesse embellit tout : elle a l'effet du soleil couchant dans les beaux arbres d'octobre. (Citation Maurice Chapelan)



C'est à… mour…
AAAAARRGH !




…Hercule… Pifou… Tonton César… Tata Agatha… Doudou… Professeur Belpomme… Arnal… Mas… Georges Marchais… le PCF…
Vaillant… Un clair de lune à Maubeuge*… Tout est parti… J'avoue que moi-même je ne me sens plus aussi bien…
Tu n'aurais pas un comprimé de Nitroglycérine ?



* : "Je suis allé aux fraises
Je suis rev'nu d'Pontoise
J'ai filé à l'anglaise
Avec une tonkinoise
Si j'ai roulé ma bosse
Je connais l'univers…"


Adieu, monsieur Pif !


Merci qui ?

vendredi 26 octobre 2012

Informatique et bande dessinée 2

Alors, avez-vous pris le temps de bien digérer le pavé de la première partie ? Dans vos réactions il y avait tout, de “ trop d’information, ça sert à rien ” jusqu’à “ moi, je ne fais pas comme ça ”. Heureusement le “ bon ami et excellent dessinateur ” qui m’a posé la question était content et j’ose espérer qu’il n’est pas le seul.

Pour répondre à vos réactions :
  1. Pour ceux qui trouvent qu’il y a trop d’information, je leur dirai qu’il n’y a aucune obligation de tout parcourir d’un trait. Ceux qui sont réellement intéressés doivent suivre le texte, tout en utilisant scanner et ordinateur.
  2. À ceux qui ont des méthodes différentes, je répondrai que seul compte le résultat. Ma méthode n’est qu’une parmi d’autres et elle s’adresse à ceux qui n’ont pas, ou presque pas d’expérience. Une fois les premiers enseignements maîtrisés, chacun est libre de changer et d’améliorer son travail. Par ailleurs cette méthode est liée à une demande particulière, l’impression papier pour une utilisation en France. Aux États Unis, c’est différent, plus simple et donc il n’est pas impossible de changer un jour ici aussi.

Aujourd’hui nous continuons avec la réalisation du fichier noir et blanc, “ au trait ”, à 1200 dpi, à partir de la numérisation en niveaux de gris à 400 dpi, exemple particulier de la dernière étape. Et nous commencerons avec une astuce sous Photoshop. Il est très important, avant de passer directement à 1200 dpi - mode d’image bitmap, il est nécessaire de passer par une étape intermédiaire. Tout en restant en niveaux de gris, dans le sous-menu taille de l’image, vous devez agrandir la taille de 400 à 1200 dpi par rééchantillonage. C’est seulement ensuite que vous passez du mode niveaux de gris au mode bitmap, tout en surveillant Photoshop qu’il reste sur 1200 dpi, il lui arrive qu’il soit taquin.




Dans la salle, j’en aperçoit qui sourire aux lèvres, ne croient pas. Pour eux, je n’ai qu’une réponse, faites-le, vous allez voir la différence.

Vous avez compris, il est nécessaire de passer par une étape supplémentaire, ça fait du travail en plus. Mais ne craignez rien, Photoshop, ce brave ami a tout prévu, vous créerez des scripts. Ne vous laissez pas tromper par ce nouveau mot, créer des scripts sur Photoshop est aussi simple que d’enregistrer un film sur magnétoscope. Il suffit d'appuyer sur un bouton pour enregistrer une ou plusieurs opérations exécutées et se servir de cet enregistrement et répéter l’ensemble avec un simple clic, ou un raccourci clavier si vous avez pris la peine d’en créer un. Tout ça, nous en aurons besoin à la prochaine étape, la préparation du fichier couleur, car vous le comprendrez, plusieurs opérations se répètent.

Avant de finir, vous veillerez à enregistrer le nouveau fichier avec un nouveau nom, à moins que vous ne voulez pas garder le fichier d’origine. En ce qui me concerne j’ajoute au nom existant un _bw, mais comme vous le savez déjà, chacun ses petites manies et vous n’en êtes ténus aucunement, enfin j’enregistre au format .tif(f) avec une compression LZW.

En attendant la suite, pour tous ceux qui ont encore la force de continuer, je leur conseille la page de Photoshop de Adobe qui parle du rééchantillonage, c'est ici =  http://help.adobe.com/fr_FR/photoshop/cs/using/WSfd1234e1c4b69f30ea53e41001031ab64-7945a.html



jeudi 25 octobre 2012

Vaillant - Pif, un phénomène culturel sans frontières


TVR - Télévision roumaine, réalisateur Ion Lucian Ciucu


Suite à l'exposition de la Salle Dalles à Bucarest, Pif et l'âge d'or, voici une belle réussite, car un véritable connaisseur et passionné a fait ce film sur Vaillant et Pif Gadget, en deux parties :






Allez, passez une bonne soirée et merci encore à Ion Lucian Ciucu.

Salon de la BD de Collection, douzième édition

Annoncé sur Opale BD = http://www.opalebd.com/festibd/affichage/plus_avec_series_imp.php?num_manif=570, le Salon de la BD de Collection ouvre ses portes dès les 10 heures, le 1er et 2e décembre, à la Mairie du 13e arrondissement de Paris. Venez nombreux, c'est déjà Noël !




mercredi 24 octobre 2012

Des lendemains qui swinguent

Annoncé au Quai des Bulles, un nouveau département consacré à la bande dessinée aux éditions Pascal Galodé, la Collection Grand West.


toutes les informations ici, http://www.bandedessinee.info/Pascal-Galode-a-Quai-Des-Bulles


Pour la soirée Apple, toutes les retombées sur l'Apple Store et les détails sur http://www.macg.co/



lundi 22 octobre 2012

Semaine d’enfer !

Demain, le 23, pour commencer !




À suivre sur MacGeneration - L'actu Mac et Apple = http://www.macg.co/, l’article de Florian Innocente,
Special event : Apple prend ses quartiers au California Theatre de San Josehttp://www.macg.co/news/voir/257532/special-event-apple-prend-ses-quartiers-au-california-theatre-de-san-jose




Et demain soir, la conférence, en direct, toujours sur MacGeneration - L'actu Mac et Apple = http://www.macg.co/.




À la fin de la semaine, le grand événement qu’est devenu Quai des Bulles, le Festival de la Bande dessinée et de l’image Projetée, à suivre sur son très chouette site = http://www.quaidesbulles.com/.  Pour connaitre la longue liste des auteurs, allez sur = http://www.quaidesbulles.com/le-festival-2012/auteurs/ et pour les exposants = http://www.quaidesbulles.com/le-festival-2012/exposants/.




Qui dit mieux ?



samedi 20 octobre 2012

Nos lecteurs sont les meilleurs, la suite !

Décidément, qu’est-ce que je peux rajouter ? Pour ceux qui n’auraient pas suivi, ça commence ici :
http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/10/nos-lecteurs-sont-les-meilleurs.html



Attention, des petits malins vendent de faux Mircea sur Ebay !
(Ayant contacté personnellement l'auteur,
celui-ci m'affirme n'avoir aucun souvenir de cet album)



Encore un faux album de Mircea.
La qualité de l'impression, plus que médiocre, en est une preuve.
Le vrai Mircea inspecte chaque page
de chacun de ses albums avant d'en autoriser la vente.




jeudi 18 octobre 2012

Informatique et bande dessinée 1

Un bon ami et aussi un excellent dessinateur BD m’a demandé récemment conseil :
« Voilà, désolé de te déranger pour ce genre de question d'amateur mais tu sais, je suis vraiment ignorant en informatique ! »
Ce n’est pas la première fois que j’entends une question semblable. Il se trouve que j’ai eu l’occasion de mettre le pied à l’étrier à des amis illustrateurs. Tout au début des années 90, j’ai eu la chance d’avoir un collègue Anglais qui m’a aidé à pénétrer ce monde épatant de l’informatique qui rime souvent avec langue de Shakespeare. L’avenir obligera les dessinateurs (et pas qu’eux) de connaitre l’outil informatique autant qu’ils manient le crayon. Voici le pourquoi de ce nouveau sujet sur « L’Eusses-tu cru ? »


Aujourd’hui notre sujet est un problème concret qui se pose souvent en premier au dessinateur traditionnel, la numérisation* d’une planche fraichement encrée dans le cadre d’un processus d’édition papier BD de type franco-belge.
Par tradition et à la différence de leurs collègues américains, les éditeurs français, demandent aux dessinateurs et coloristes deux fichiers informatiques du même format géométrique de publication**, mais différents pour la résolution. En effet le fichier pour la planche encrée est un fichier au trait, appelé « mode bitmap »*** sous Photoshop****, de 1200 dpi***** et le fichier couleur est un fichier « CMJN » de 300 dpi.

Si votre scanner ne vous permet pas de numériser directement en format trait (bitmap, appelé aussi Noir & Blanc chez Epson) vous pouvez le faire en « niveaux de gris », en 8-bits Gris (suffisant, si votre appareil vous offre aussi 16-bits Gris). Par contre, étant donnée la quantité d’information d’un fichier niveaux de gris face au fichier mode bitmap, une résolution de 400 dpi est suffisante pour le format de publication. Si vous travaillez dans un format supérieur, à 140 % du format de publication, une résolution de 300 dpi pour le format de l’original est suffisante. Si vous avez la possibilité sur votre scanner, choisissez un format d’image TIF(F) compressé en LZW, ça allège la taille en Ko/Mo du fichier. Si le fichier est trop lourd (5 à 10 Mo) pour pour être expédié en e-mail, il est possible d’enregistrer en format JPG avec la moindre compression. En effet la compression JPG est de type destructive, ce qui fait que c’est un format peu recommandé pour l’impression papier. Si vous avez la possibilité de numériser directement en bitmap (à 1200 dpi), enregistrez en TIFF avec une compression CCIT Group4.

Si vous travaillez directement avec un coloriste et si vous avez suivi, votre peine s’arrête ici. Demandez-lui aussi conseil !

Je reviendrai rapidement avec le traitement niveaux de gris 400 dpi en bitmap 1200 dpi sous Photoshop et pourquoi je préfère numériser en niveaux de gris. En effet quelques astuces méritent d’être connues.



Détail agrandi de deux images, 400 dpi niveaux de gris et 1200 dpi mode bitmap, avec la même taille géométrique


________________________________________________________
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Numérisation
** format normalement fourni par les services de fabrication de l’éditeur, connu aussi sous le nom de « page utile » est le format de la bande dessinée sans les marges souvent blanches du papier. Le dessin d’une planche qui « sort » de la page et tout d’abord du cadre sus-mentionné, ainsi que la taille minimale qu’il doit avoir pour dépasser jusqu’à la coupe fera l’objet d’un prochain article.
*** « mode » est dans Photoshop le premier sous-menu du « menu image » et « bitmap » est le premier sous-sous-menu, suivi par « niveaux de gris » et omettant les autres modes qui ne nous intéressent pas dans un premier temps, par le « RVB » et le « CMJN ».



Sous-menu Mode et ses sous-sous-menus


L’intitulé « mode bitmap » est assez mal choisi, il prête à confusion, car tous les modes de Photoshop sont bitmap, ce qui différencie un programme comme Photoshop, Painter, GIMP et bien d’autres des logiciels « vectoriels », comme Illustrator, CorelDraw, Inkscape et quelques autres. (…et si vous voulez avoir vraiment mal au crâne, sachez que maintenant Photoshop traite le vectoriel et Illustrator traite partiellement le bitmap…)
**** Photoshop est le programme le plus connu, mais il est cher. Il peut être remplacé dans certains cas par GIMP, logiciel gratuit, mais GIMP ne gère pas directement le CMJN. Un autre programme connu et moins cher que Photoshop est Painter, il traite le CMJN et il est particulièrement intéressant pour les illustrateurs.
***** DPI dots per inch est la même chose que PPP, en français, points par pouce. Par contre, attention, dots ou points par centimètre ça change tout, nous en reparlerons.


En dehors des articles du même thème qui suivront, cet article et les suivants pourront être améliorés à l’avenir. N’hésitez pas à les relire.


mardi 16 octobre 2012

Nos lecteurs sont les meilleurs !

En effet, les lecteurs de « L’eusse-tu cru ? » sont des passionnés qui m’émerveilleront toujours. Regardez vous mêmes, suite aux articles que vous pouvez retrouver en cliquant sur leurs adresses :

Fermé pour travaux ! = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/09/ferme-pour-travaux.html
Fermé pour travaux, la suite = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/09/ferme-pour-travaux-la-suite.html
Fermé pour travaux, encore ! = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/09/ferme-pour-travaux-encore.html
Ah, les coloristes ! = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/10/ah-les-coloristes.html
Les maquettistes = http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/10/les-maquettistes.html



Notre jeune lecteur (non, non, pas du Var !), Son Altesse BigBruno, me recommande de nouvelles couvertures :


Bon sang Mircea !!! Jamais tu t'arrêtes ???


Mircea !!! Tu bosses trop !


Mircea n'arrête JAMAIS !!!


Mircea ne dort jamais !



Et bien, sachez que ça fait plaisir, c’est très motivant et bientôt, je le souhaite, il aura, tout comme vous j’espère, de nouvelles surprises. Avant, botus et…


En n’oubliez pas, nos lecteurs sont les meilleurs !



lundi 15 octobre 2012

Aujourd’hui sur Google




Winsor McCay en doodle du jour !
107ème anniversaire de Winsor McCay




Suivez la flèche…





samedi 13 octobre 2012

Dix-neuvième Festival B.D. de Buc




Le château de Buc, le samedi 13 octobre 2012 :



Les visiteurs sont là :




Les dessinateurs, de droite à gauche, Jean CHAKIR, François CORTEGGIANI, HERLE, Patrick A. DUMAS sont là, prêts à faire leurs dédicaces.
Seul manque Mircea ARAPU. Toujours en retard !



Le voici, enfin je crois, un faux schtroumpf déguisé en Mircea ARAPU.



Il dessine sur des faux albums « Les As », dessinés par le studio Greg…



Une petite pause méritée…



…avant la soirée officielle !



C’est là que nous avons appris qu’après le dix-neuvième festival de Buc suivra le vingtième !




Assurément le cocktail qui s’ensuit fut un grand succès.



Et je ne vous parle même pas de la soirée digne des contes les plus merveilleux, à boire et à manger à table avec les grands noms de la BD.






Que dire de plus ? À l’année prochaine !