samedi 17 mars 2018

La lumière arrive à l’Est !




Vues Éphémères – Mars 2018

de Xavier Guilbert

En milieu de semaine dernière, l’information est tombée : « Les ventes numériques de mangas surpassent celle des ventes papier en 2017 au Japon. » Cette annonce était d’ailleurs accompagnée d’une flopée de chiffres qui n’étaient pas pour rassurer sur la santé du marché de la bande dessinée au Pays du Soleil Levant : chiffre d’affaire des mangas papier en recul de 14,4 %, chiffre d’affaire des revues de manga papier en recul de 12,8 %, et surtout un marché global qui perd 2,8 % par rapport à l’année précédente. De quoi conforter les défenseurs du livre papier de nos contrées, qui se sont toujours montrés très méfiants à l’égard de la lecture au format numérique — qu’on en juge par ces quelques titres glanés dans la presse sur les six derniers mois.
J’ai le sentiment que l’on célèbre un peu trop vite l’enterrement du livre numérique, avec souvent des arguments qui ressortent plus de l’affect que de l’analyse. Raison de plus de s’intéresser au cas japonais, histoire de démêler les différentes dynamiques à l’œuvre — et d’éventuellement en tirer quelques enseignements sur ce qui, un jour, pourrait nous attendre. Et c’est parti pour une sorte de « mini Numérologie express », option manga.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire