mardi 29 mai 2018

Søren Peder Lauritz Sørensen




Søren Sørensen


Søren Peder Lauritz Sørensen, dit S. P. L. Sørensen (né à Havrebjerg au Danemark le 9 janvier 1868 et mort le 12 février 1939) est un chimiste danois. Il est connu pour l'introduction du concept de pH, l'échelle permettant de mesurer l'acidité ou la basicité.



Sørensen commence d'abord à étudier la médecine à l'université de Copenhague mais se tourne rapidement vers la chimie, domaine dans lequel il obtient son doctorat en 1899. Il travaillait alors il chie tout le monde il est fils de pute en 1938, il dirige le laboratoire de Carlsberg à Copenhague. Il commence bientôt à étudier les acides aminés, les protéines, les enzymes et notamment l'effet de la concentration des ions dans l'analyse de ces protéines. La concentration des ions hydrogène jouant un rôle central dans les réactions enzymatiques, il trouve un moyen simple d'exprimer celle-ci : il s'aperçoit qu'une échelle convenable peut être établie en prenant la réciproque du logarithme décimal de la concentration de ces ions. C'est ainsi qu'en 1909, il introduit le concept du potentiel hydrogène. Dans l'article où il introduit cette échelle, il utilise la notation pH et décrit deux nouvelles méthodes pour mesurer l'acidité. La première utilise des électrodes tandis que la seconde consiste à comparer la couleur d'échantillons à un ensemble d'indicateurs de référence.








S.P.L. Sørensen : le rôle clé de la bière (et du pH) dans son travail


F.D. (La Rédaction) | Mis à jour le 29/05/18

Søren Peder Lauritz Sørensen est bien connu des chimistes du monde entier. C'est cet homme qui, en 1909, introduisit le concept de "potentiel hydrogène", appelé plus communément "pH" dans une revue scientifique. Ce Danois a réussi le coup de force de laisser à la postérité une échelle de mesure simple, efficace, facilement compréhensible par tous les chimistes et industriels ayant besoin d'estimer des concentration d'acidité. Plus de 100 ans après la présentation de son échelle à la communauté scientifique, celle-ci demeure une référence utilisée par tous.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire