mercredi 9 mai 2018

Hercule Belle Botte




Connaissez-vous ces expressions vieillottes ?

Par Alice Develey | le 12/04/2018

Faire une belle jambe

N'allez pas croire qu'il se cache derrière cette expression, l'œil coquin du mâle croquant le galbe des femmes d'antan. Car c'étaient en réalité les jambes des hommes que l'on zieutait dans leurs chausses. En effet, raconte Claude Duneton dans son livre La puce à l'oreille, dès lors que la mode masculine troqua la robe pour le haut-de-chausses au XVe siècle, les genoux et les cuisses de ces messieurs devinrent l'objet de toutes les attentions. Au XVIIe siècle, la mode du collant devint telle, que les coquets décidèrent d'enjoliver leurs bas de jolis rubans. « Faire la belle jambe » signifiait alors « faire le beau », « se pavaner ». Mais attention ! Il n'était pas à la portée de n'importe quel homme d'afficher de beaux mollets. Ces derniers se devaient d'être naturels pour être beau. C'est ainsi, rapporte Furetière, que l'on dit à ceux qui essayaient de faire la belle jambe que «cela ne leur rendra pas la jambe mieux faite». Comprenez : « cela ne servait à rien ». Une signification qui est restée depuis lors.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire