mercredi 16 mai 2018

La jeunesse de Han Solo




Solo - A Star Wars Story : réussite d'un nanar intergalactique

Jean Talabot | le 16/05/2018

Au bout d'une chaînette, une paire de dés est accrochée au rétroviseur du Faucon Millénium. Ils ne cesseront de tinter dangereusement. Tout le monde est à ses trousses. Traînant en bas de l'échelle sociale, le jeune Han est un « souillard » mais pilote émérite qui fraye avec la pègre sur la planète asservie et ultra-urbaine Corellia. Tout se vend, surtout une matière première qui se transforme en un carburant de luxe. Côté science-fiction, on est loin du space opera, plus près de la dystopie à la Philip K. Dick. Sous une lumière rappelant par instants lesBlade Runner portés par son prédécesseur, Alden Ehrenreich se démène à l'ombre d'une autorité futuro-fachiste : l’Empire. Dans les bas-fonds naîtra la Rébellion. Un chemin du crime qui conduira Han, on le sait, jusqu'au roi des truands : Jabba le Hutt. Sa petite amie (Emilia Clarke), avec qui il essaye de s'enfuir, a aussi ses zones d'ombre.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire