lundi 27 mars 2017

Snif snif ?




Les banques de l'UE déclarent un quart de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux

le 27/03/2017

Le Luxembourg, l'Irlande et Hongkong font partie des paradis fiscaux privilégiés des vingt plus grandes banques européennes. Celles-ci déclarent, en effet, un quart de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux, selon une étude de l'ONG britannique Oxfam publiée ce lundi, soit 25 milliards d'euros en 2015. En revanche, elles ne déclarent que 12% de leur chiffre d'affaires et 7% de leurs employés, un « décalage flagrant », remarque l'ONG, qui publie cette étude avec le réseau Fair Finance Guide International. Ces mêmes établissements déclarent même « au global 628 millions d'euros (de bénéfices) dans des paradis fiscaux où elles n'ont pourtant aucun employé ». Mais pourquoi les banques agissent-elles ainsi? Cette « utilisation abusive des paradis fiscaux » peut permettre aux banques de « délocaliser artificiellement leurs bénéfices pour réduire leur contribution fiscale, faciliter l'évasion fiscale de leurs clients ou contourner leurs obligations règlementaires », répond Oxfam.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire