mardi 21 mars 2017

Enfin, un vaillant article sur « Vaillante »




Vaillante : première petite sœur de Vaillant…

Michel Denni | 21 mars 2017

Lorsque Vaillante paraît en novembre 1946, la presse féminine destinée à l’enfance a déjà vu renaître, dans la même année, Fillette, Lisette et La Semaine de Suzette en mai, Âmes vaillantes (comme suite de Perlin Pinpin) en octobre. Le mois suivant, Bernadette, devenue Marie-France pendant la guerre, va revenir elle aussi sous son patronyme d’origine. Une âpre concurrence aurait pu attendre la nouvelle publication, si elle n’était heureusement protégée par la réputation de son grand frère Vaillant. À noter que cet article où l’on parle de Cabrero Arnal, Eu. Gire, René Bastard, Jean Trubert, Jacques Souriau, Paul Gillon… a été publié, à l’origine (sans les illustrations), dans Le Collectionneur de bandes dessinées, au n° 98 daté de l’hiver 2003.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire