jeudi 28 août 2014

InDesign, j’en ai rêvé, Adobe l’a fait !




Adobe InDesign : 15 ans, l'âge bête

Mickaël Bazoge | 25 août 2014 | 10:30

Il y a 15 ans, pratiquement jour pour jour, un vent nouveau a commencé à souffler dans les studios de PAO. Le seul outil à disposition des maquettistes, QuarkXPress, était certes un bon logiciel, mais son éditeur Quark usait et abusait de son monopole absolu pour imposer toutes sortes de limitations (qui, de cette époque, ne se rappelle pas ces maudits dongles ADB ?). Le pire étant sans doute l'absence presque totale d'innovation. Pourquoi investir dans le développement de nouvelles fonctions quand vous êtes celui qui impose ses vues sur tout un secteur ?
C'est en mars 1999 qu'Adobe commença à faire la démonstration qu'un autre logiciel de PAO était possible. La tornade InDesign n'a cependant été qu'un léger coup de vent : la version 1.0 livrée le 31 août 1999 se montrait en effet largement sous-dimensionnée pour les besoins des utilisateurs pro. Mais c'est dès la mouture suivante, la version 1.5, que les maquettistes ont pu sérieusement envisager de bazarder XPress pour un outil moderne, sérieux, bien moins onéreux et surtout, respectueux de ses utilisateurs.


Branislav Milic (http://www.branislavmilic.com/indesign/) est un des meilleurs spécialistes mondiaux d'InDesign. Consultant et formateur dans une dizaine de pays européens et aux États-Unis pour les groupes de presse et des agences, il est parfaitement au fait du logiciel et de ses coulisses. Il y a cinq ans, nous l'avions interrogé pour fêter les dix ans du logiciel (http://www.macg.co/2009/09/interview-indesign-fête-ses-10-ans-11235), et depuis la situation a évolué… mais pas dans le bon sens. Un vent mauvais s'est levé.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire