samedi 1 février 2014

Agla-gla




Bientôt, vous grelotterez vraiment quand le héros de votre livre aura froid


Bientôt, quand vous direz qu’un roman est palpitant, ou que vous l’avez dans la peau, ce ne seront plus des expressions, mais des réalités physiques. Trois jeunes chercheurs du SCIFI2SCIFAB (http://scifi2scifab.media.mit.edu), une classe du très sérieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge, ont en effet mis au point une «fiction sensorielle». C’est-à-dire une espèce de grand album truffé de loupiotes, de capteurs et de bips-bips clignotants, supposés faire ressentir au lecteur ce qu’il est en train de lire.

La suite sur





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire