samedi 4 janvier 2014

Le chat augmenté




La science contre la mort : vers l'humain 2.0 ?


"Nul ne peut anticiper les effets d’un bricolage incontrôlable du génome humain !" C’est le cri d’alerte lancé par le docteur Israël Nisand. Dans son essai "Où va l’humanité ?" (Editions LLL), il met en garde contre les possibilités de fabriquer, hors de toute gouvernance mondiale, un humain augmenté par la technologie. Fantasme ? Non : la science livre depuis toujours un combat intense contre la maladie et la mort. La nouveauté est que les progrès accomplis dans une poignée de technologies clefs - notamment la génomique - permettent désormais de fabriquer un "humain augmenté", à coup de manipulation génomique, de thérapies cellulaires et de prothèses intelligentes.

C’est un article







http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Homme_qui_valait_trois_milliards


http://www.craveonline.com/film/articles/198065-robocop-pushed-back-to-2014


http://en.wikipedia.org/wiki/Iron_Man


http://vaillant-pif-gadget.over-blog.com/article-le-cezard-de-la-semaine-109509961.html



Transhumanisme : en route vers l'Homme augmenté


Bienvenue dans votre futur. Un futur proche, très proche. Que vous avez le pouvoir de façonner... ou de laisser entre d’autres mains. Voici le premier billet d’une série consacrée à un courant de pensée technophile qui a déjà beaucoup fait parler de lui, j’ai nommé le transhumanisme.
Vous connaissez sûrement les mythes de la pierre philosophale, de la fontaine de Jouvence, du Saint Graal, de Prométhée, d’Icare. Nous avons, de tous temps, rêvé de nous améliorer. D’être plus forts, plus intelligents, l’égal des Dieux. Aujourd’hui, les surhommes des comics et des légendes antiques ne sont plus juste un rêve. Et les bouquins d’Isaac Asimov ne semblent plus aussi éloignés de la réalité.
Intelligence artificielle, robotique, nanotechnologies : la science progresse, inexorablement. Ce qui était inconcevable il y a quelques décennies fait partie de notre quotidien. Les smartphones sont devenus les prolongements de nos bras. Bras que nous n’aurons même plus besoin d’utiliser avec les Google Glass.






http://owni.fr/2010/10/24/lhomme-augmente-selon-google-vers-une-transhumanite-diminuee/


Abreuvé de tant de récits de science fiction dans les tendres années de ma première jeunesse, tout le long des années 80, je nourrissais des projets de bandes dessinées avec des vaisseaux de l’espace qui, taillés pour la route des étoiles, étaient moitié mécaniques, moitié biologiques, sans doute pour mieux manger les distances, mais ceci, pour l’instant, est une autre histoire…








2 commentaires:

  1. Enfoiré de Steve Austin, il profite de sa force pour faucher des antiquités !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il faut être costaud pour porter du papier mâché !

      Supprimer