mardi 6 août 2013

Lone Ranger, gare aux critiques !




Débâcle de Lone Ranger: Johnny Depp et Jerry Bruckheimer pointent les critiques


Selon les deux acteurs se partageant l'affiche et le producteur, l'échec du film en salle serait dû aux avis négatifs émis par les journalistes cinéma américains.
C'est l'histoire de la poule et de l'œuf: The Lone Ranger , réunissant le duo de choc de Pirates des Caraïbes, formé par Johnny Depp à l'écran et Jerry Bruckheimer à la production, est un échec retentissant au box-office américain. Disney devrait même y perdre 150 millions de dollars. L'acteur, le producteur et Armie Hammer (The Social Network, Blanche-Neige) sortent de leur silence et accusent les critiques négatives dont le film a été l'objet avant sa sortie.

La suite sur http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/08/06/03002-20130806ARTFIG00248-debacle-de-lone-ranger-johnny-depp-et-jerry-bruckheimer-pointent-les-critiques.php




Lire aussi :
Moi, Moche et Méchant 2 écrase Lone Ranger aux aux États-Unis http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/07/08/03002-20130708ARTFIG00338--moi-moche-et-mechant-2-ecrase-lone-ranger-aux-aux-etats-unis.php
Lone Ranger: un Pirates des Caraïbes raté http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/07/02/03002-20130702ARTFIG00464--lone-ranger-un-pirates-des-caraibes-rate.php
Lone Ranger reste tout seul au box-office américain http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/07/04/03002-20130704ARTFIG00406--lone-ranger-reste-tout-seul-au-box-office-americain.php






The Lone Ranger, une nouvelle bande-annonce
http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/05/the-lone-ranger-une-nouvelle-bande.html




The Lone Ranger
http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/03/the-lone-ranger.html


La France à la rescousse ?


"Lone Ranger" : un modèle étincelant de western forain

Soyons honnête : entre le passif de son ogre de producteur, Jerry Bruckheimer (les nanars réactionnaires "les Ailes de l’enfer", "Armageddon") et la guigne qui frappa le tournage de ce western gargantuesque (tempête de sable ravageant le décor, décès d’un technicien, dépassement maousse de budget), on n’attendait pas grand-chose de "Lone Ranger". Et pourtant, cette genèse fantaisiste d’un héros masqué ultrapopulaire dans la pop culture US des années 1930-50 se révèle un blockbuster éclatant de santé, traversé qui plus est par un souffle épique et un esprit subversif pour le moins réjouissants.



EXCLU - Johnny Depp : « Lone Ranger corrige la façon odieuse dont les Indiens sont représentés au cinéma »

Lone Ranger sort cette semaine dans les salles françaises. Au sein de la rédaction, c'est un vrai coup de coeur : rythmée, drôle, intelligente et très belle visuellement, cette adaptation d'une célèbre émission de radio américaine est une véritable déclaration d'amour de Johnny Depp et Gore Verbinski aux westerns. Les deux hommes ont déjà collaboré sur Rango (et bien sûr Pirates des Caraïbes 1 à 3), mais là, le challenge était de taille : ressusciter une figure pop méconnue en dehors des Etats-Unis - malgré son histoire captivante en 80 ans d'existence - lui rendre hommage, s'adresser aussi bien aux adultes qu'aux plus jeunes, proposer une réflexion critique sur l'histoire américaine sans être trop scolaire...





Il faut sauver le soldat Disney


Et bien, malgré tout ce qu’en pensent les uns comme les autres, j’irai voir Lone Ranger dès qu’il me serait possible, car le peu d’extraits déjà vus me donnent envie et si ça peut vous intéresser, je partagerai avec vous mon avis. En attendant, sur BD zoom, je lis l’article très captivant de Gilles Ratier« The Lone Ranger », c’est aussi une bande dessinée… 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire