mercredi 20 juillet 2016

C'est encore de la DYNAMITE : Alex Toth, Bravo For Adventure




Artist’s Edition For Alex Toth’s Bravo For Adventure From IDW In December

Rich Johnston | July 19, 2016


Alex Toth’s Bravo for Adventure Artist’s Edition HC will be published by IDW in December. Of every comics story Alex Toth ever drew, the only one that he kept the complete original art to was Bravo for Adventure. This Artist’s Edition is a virtual “how-to” course in drawing comics the Toth way. We will see how he would draw all the detail in a scene, only to black it out in order to focus the reader’s eye on what really counted. “Simplify, simplify, simplify,” he said.







Bravo pour l’aventure !

Jean Depelley | 14 juillet 2015

L’Américain Alex Toth (1928-2006) est reconnu comme l’un des artistes les plus influents du 9e art. À l’instar de Carmine Infantino et de Joe Kubert, sa maîtrise décisive du découpage, du design et de l’abstraction, en ont fait un auteur majeur des comic books, média dans lequel il a su incorporer les découvertes graphiques des grands illustrateurs (celles concernant la composition de talents aussi reconnus que Norman Rockwell, Joseph Christian Leyendecker…) et les noirs et blancs définitifs des géants du comic strip (Noel Sickles, Milton Caniff, Frank Robbins…). Ce mois-ci, les éditions américaines IDW ont exhumé « Bravo for Adventure » dans une édition de luxe, aussi exhaustive que magnifique. Exprimant pleinement le talent de Toth, « Bravo for Adventure » fait figure d’œuvre maudite, en raison de ses difficultés à trouver un éditeur et un public. Une histoire malheureuse, malgré un album paru en France au début des années 1980.




http://www.bedetheque.com/serie-6609-BD-Bravo-pour-l-aventure.html


http://bookpalace.com/acatalog/info_BFA.html



Alex Toth


Alexander Toth, dit Alex Toth, né le 25 juin 1928 à New York et mort le 27 mai 2006 à Burbank est un auteur de bande dessinée et d'animation télévisée américain.
Il débute dans Heroïc Comics en 1944 puis rejoint l’éditeur DC Comics en 1947. Il collabore alors aux séries Dr Mid-Nite (en), The Atom, Green Lantern ou The Flash. Il travaille sur la série Casey Ruggles comme asistant du dessinateur Warren Tufts. Au milieu des années 1950, il sert deux ans dans l'armée américaine pour laquelle il produit les aventures de Jon Fury. Sa carrière un brin erratique l'amène à produire dans tous les sens : bandes d'horreur pour EC Comics, adaptations en bande dessinée de licences télévisées (Zorro, The FBI Story…), récits de guerre, dessins animés (Super Friends et Space Ghost, pour Hanna Barbera), etc. En dehors de Space Ghost, incroyablement populaire aux États-Unis au point d'avoir même eu droit à son propre talk show, son personnage le plus célèbre est sans doute Torpedo, dont il ne réalise que le premier récit dans l'édition espagnole du mensuel Creepy, sur un scénario d'Enrique Sanchez Abuli avant de passer la main à Jordi Bernet. Mal connu du public, Alex Toth est cependant reconnu par ses pairs (notamment Bruce Timm, également réputé dans les bandes dessinées et dans l'animation télévisée) comme l'un des grands maîtres du noir et blanc, avec Milton Caniff, Frank Robbins ou Hugo Pratt.
Selon son fils aîné Eric, Alex Toth est mort sur sa table à dessin, en plein travail.




http://www.comicbookbrain.com/archive271.php


https://randmroundtable.wordpress.com/2013/05/19/alex-toths-taps-1981/


http://comicsalliance.com/tribute-alex-toth/



http://chrissamnee.tumblr.com/post/81284621210/thebristolboard-forgotten-masterpiece-complete



TOTH - VAMPIRELLA 110/ CREEPY (spanish version) 33 Torpedo 1936, December 1982.

http://pangolinbasement.blogspot.fr/2014/09/toth-vampirella-110-creepy-spanish.html




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire