mercredi 5 août 2015

Tout feu, tout flamme !




Feu de circulation


Bien qu’il existe très peu de sources historiques sur les signaux routiers, il semblerait que ce soit à Londres, au coin de Bridge Street et de Palace Yard, le 10 décembre 1868, qu’un feu de signalisation ait été utilisé pour la première fois, sous la forme d’une lanterne à gaz pivotante aux couleurs rouge et verte nécessitant la présence d'un agent de police pour le manœuvrer (ce dernier sera grièvement blessé le 2 janvier 1869). Ce n’est que bien plus tard que les feux, après leur généralisation sont devenus tricolores par l’adjonction d’une phase intermédiaire marquée par la couleur jaune-orange.
Aux États-Unis, les premiers feux - bicolores - seront installés à Cleveland en 1914.
En France, l'inventeur du feu tricolore est Léon Foenquinos, lequel le décrit ainsi dès 1920 : « on installera, aux angles des croisements de rues, des poteaux ayant trois mètres de hauteur, sur lesquels seront fixés des signaux électriques lumineux et sonores (...) ». Léon Foenquinos diffusera ses idées et cédera toutes ses inventions à la France par amour de son pays.



https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Premier+feu+de+signalisation+%C3%A9lectrique+&hl=fr&oi=ddle





Quelques travaux multimédia que j'avais fait il y a quelque bonnes années autour du thème des feux et de la circulation, avec (presque feu) Directeur, ancien programme de Macromedia, bien avant l'arrivée de Flash. Vous pouvez les voir aussi sur cette page, http://arapub.blogspot.fr/2013/09/maquette-design-print-multimedia-et-web.html, de ma galerie Arapub.















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire