dimanche 6 janvier 2013

Albrecht Dürer




Jusqu’au 13 janvier seulement, l’exposition « Albrecht Dürer et son temps » - De la Réforme à la guerre de Trente Ans, présente pour la première fois une centaine de dessins du XVe au XVIIe siècles, accompagnés d’une quarantaine d’estampes et une trentaine d’ouvrages illustrés de la même époque provenant presque exclusivement de l’exceptionnelle collection de Jean Masson,donnée à l’École des Beaux-Arts en 1925. C’est dire qu’il ne vous reste que la semaine prochaine pour aller voir cette exposition !
Sinon, vous pouvez encore visiter le site de l’exposition, http://www.ensba.fr/expositions/DurerEtSonTemps/, je vous le conseille, il est rempli d’informations et belles images.
Voici aussi les images que je garde en mémoire et pas seulement, depuis près de quarante ans, quand j’ai découvert Albrecht Dürer.


Lièvre, Aquarelle (1502), Albertina, Vienne


La grande Touffe d'Herbe, aquarelle datée de 1503 et conservée à l'Albertina de Vienne


Autoportrait 1498, musée du Prado, Madrid


Melencolia I - gravure sur cuivre 23,9 cm × 16,8 cm 1514


Mains priant (1508) Dessin 29 x 19,7 cm Albertina, Vienne


Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse - gravure sur bois 39,4 x 28,1 cm 1497-1498


Nemesis, La Grande Fortune - gravure 329 x 229 mm British Museum London


1514


Le Rhinocéros - 1515 - British Museum


Deux écureuils, Aquarelle (1502), Collection Rosenthal, Vienne




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire