lundi 6 août 2012

Glop-glop, Pifou !

Pifou est connu pour son fameux glop-glop et pour être le fils de Pif le chien. Deux versions de magazines portent son nom. La première date de 1975 et le rédacteur en chef est Michel Nicolini.


Comme on peut l’apercevoir dès la deuxième page, grâce au « glop-glop » courrier, cette première variante s’adresse à des enfants de huit à dix ans, confirmé par la suite avec les bandes dessinées.


En ouverture du magazine, commence une aventure de 13 pages, de Pifou, dessinée par Dufranne, sur le scénario de R. Mas. Brutos est présent dans l’histoire, mais Pifou retrouve de nouveaux amis de son âge, sans doute une volonté de créer un nouvel univers plus enfantin à la série.



Le suite du magazine contient des bandes dessinées déjà éditées. En effet, ce numéro contient des gags d’une page de Pifou, déjà publiés dans Vaillant le journal de Pif, des mini Pifou publiés dans Pifou Poche, un gag de Placid et Muzo de Nicolaou, un épisode de sept pages d’Arthur, Le vassal va au bain, publié dans le premier numéro de Pif Gadget, même un épisode de 4 pages de Pif et compagnie de Vaillant le journal de Pif, un Rigolus et Tristus, D’où ce qui va suivre, de 7 pages et un épisode Les As de 7 pages, les deux derniers provenant de Pif Gadget.
Les pages de jeux avec Pifou dessiné par Dufranne et l’énigme d’Arthur dessinée par Michel-Paul Giroud, dont nous avons parlé récemment.





En conclusion, cette première variante de Pifou ressemble plus à une avant-première pour les spéciaux et autres 100 % Comique qu’un véritable magazine dédié aux tout petits.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire