vendredi 8 janvier 2016

Est-ce qu’il y a la place pour les femmes dans la Bande Dessinée ?




Pour Florence Cestac, le directeur du festival d'Angoulême est un «crétin total»

Hugo-Pierre Gausserand | le 07/01/2016

C'est une voix qui porte dans le milieu de la bande dessinée. Florence Cestac, seule femme a avoir obtenu le Grand prix du festival d'Angoulême en 2005, s'est exprimée dans les colonnes du JDD le 6 janvier. La dessinatrice revient sur la polémique qui anime la 41ème édition de l'événement mettant à l'honneur la BD. La sélection du festival a sélectionné 30 artistes en lice pour le Grand prix, tous masculins, avant de faire machine arrière et d'inclure six dessinatrices. Sur les réseaux sociaux, la polémique enfle. Dix nommés ont demandé à être retirés de la liste.

Plus sur







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire