mardi 21 avril 2015

Il est des notres…




…il a soixante ans comme les autres !





L’attaque des clones


Il y a deux ans, dans notre article « À la recherche de l’Ivas ! » http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/04/a-la-recherche-de-livas.html, vous avez pu découvrir la grande aventure qu'a été cette chasse à l'Ivas sauvage et son insertion dans la bande dessinée moderne. Vous pouvez vous rafraichir la mémoire en cliquant délicatement sur l'adresse indiquée (http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/04/a-la-recherche-de-livas.html).


http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/04/a-la-recherche-de-livas.html


Et bien, si vous l'avez fait, parce que deux ans c'est long et pas la mémoire, voici aujourd'hui, en exclusivité sur notre blog, le résultat des récentes fouilles dans les cartons à dessins et les anciens disques durs informatique du Leussestucru, nous avons trouvé la fiche préparatoire (octobre 1995 - le siècle dernier !) du projet de vectorisation* du dessin de notre personnage fétiche, afin d'automatiser, cloner et optimiser le rendement de la création de nouvelles bande dessinées.

*vectorisation :
La vectorisation consiste à moduler et contrôler la distribution d'un principe actif vers une cible en l'associant à un vecteur. Elle peut avoir des applications en cosmétique, traitement anti-cancer, thérapie génique ou vaccination par exemple (http://fr.wikipedia.org/wiki/Vectorisation).Non, pas vraiment ça. 

La vectorisation (dans le cadre du calcul parallèle), est un cas particulier de la parallélisation, dans lequel des logiciels qui effectuent par défaut une seule opération à la fois sur un seul thread sont modifiés pour effectuer plusieurs opérations simultanément. La vectorisation est le processus de conversion d'un programme informatique à partir d'une implémentation scalaire, qui traite une seule paire d'opérandes à la fois, à une implémentation vectorielle qui traite une opération sur plusieurs paires d'opérandes à la fois. Le terme vient de la convention de mettre les opérandes dans des vecteurs ou des matrices (http://fr.wikipedia.org/wiki/Vectorisation_%28informatique%29). Non, décidément, ce n'est pas encore ça.

Les courbes de Bézier sont des courbes polynomiales paramétriques décrites pour la première fois en 1962 par Pierre Bézier (ingénieur Arts et Métiers et Supélec à la régie Renault dans les années 1950) qui les utilisait pour concevoir des pièces d'automobiles à l'aide d'ordinateurs. Elles ont de nombreuses applications dans la synthèse d'images et le rendu de polices de caractères. Elles ont donné naissance à de nombreux autres objets mathématiques. Il existait avant Bézier des courbes d'ajustement nommées splines, mais dont le défaut était de changer d'aspect lors d'une rotation de repère, ce qui les rendait inutilisables en CAO. Bézier partit d'une approche géométrique fondée sur la linéarité de l'espace euclidien et la théorie, déjà existante, du barycentre : si la définition est purement géométrique, aucun repère n'intervient puisque la construction en est indépendante, ce qui n'était pas le cas pour les splines (les splines conformes aux principes de Bézier seront par la suite nommées B-splines)(http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_B%C3%A9zier). Allez, c'est presque ça et puis ça ira bien pour aujourd'hui !




Hélas, surtout intellectuellement, la vectorisation est fatigante et nous avons été obligés de mettre un frein à ce magnifique projet et aujourd'hui encore, nous vectorisons dans l’allégresse, à la plume et au pinceau. La bande dessinée restera pour longtemps un art handmade. L'attaque des clones n'aura pas lieu, pas cette année en tout cas !


En 2014 http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2014/04/sorin-joyeux-anniversaire.html


Aujourd'hui, le benjamin a lui aussi soixante ans, la fleur de l'âge ! Allez camarade, le plus dur est passé, haut les cœurs et  joyeux anniversaire ! Levons les verres et surtout, ne les renversez pas !


vendredi 20 avril 2012
Il était une fois la BD roumaine 8 - 1974
http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2012/04/1974.html









Et puisque nous en sommes aux anniversaires, Google nous propose aujourd'hui celui du 81e de la première photo du Monstre de Loch Ness :


https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Monstre+du+Loch+Ness&oi=ddle&ct=81st-anniversary-of-the-loch-ness-monsters-most-famous-photograph-4847834381680640-hp&hl=fr








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire