dimanche 1 septembre 2013

L'Art nouveau et Tamara de Lempicka, derniers jours !




"L'Art nouveau, la Révolution décorative" et "Tamara de Lempicka, la Reine de l'Art déco"

Jusqu'au 8 septembre 2013
Pinacothèque de Paris

L'Art nouveau s'est fait en réaction à l'académisme et à une société en pleine industrialisation et l'Art déco s'est constitué en réaction et en opposition à l'Art nouveau. À partir de 1895, l'Art nouveau a joué pendant deux décennies un rôle dynamique et controversé sur la scène parisienne. Ses formes en arabesques et ses volutes finissent par s'assagir puis disparaître avant la Première Guerre mondiale pour donner naissance au mouvement Art déco, dont Tamara de Lempicka est l'icône incontestée. Mondaine, libre et théâtrale, elle développe durant les Années folles un style audacieux, qui lui confère une place tout à fait à part dans l'art moderne.








L'art nouveau, la Révolution décorative à la Pinacothèque 1 - 28, place de la Madeleine - 75008 Paris

Tamara de lempicka, la Reine de l'Art déco à laPinacothèque 2 - 8, rue Vignon - 75009 Paris

Tous les jours, de 10h30 à 18h30 - Fermeture de la billetterie à 17h45.





L'Art nouveau à la Pinacothèque : première rétrospective depuis 1960


Du 18 avril au 8 septembre 2013, la Pinacothèque organise la première rétrospective consacrée à l'Art nouveau français à Paris depuis 1960. Pour cette occasion, la Pinacothèque a réuni les œuvres des grandes figures de l'Art nouveau. Au programme : René Lalique, Mucha, Eugène Grasset, et bien d'autres encore.










L' ART NOUVEAU - La révolution décorative

À la Pinacothèque de Paris, du 18 avril 2013 au 08 septembre 2013

Les deux expositions présentées simultanément sur les deux sites de la Pinacothèque, permettent aux visiteurs de découvrir la première rétrospective de l'Art nouveau français et son évolution en mouvement Art déco par l'intermédiaire d'une de ses icônes, Tamara de Lempicka.



http://mydelineatedlife.blogspot.fr/2013/01/but-still.html


TAMARA DE LEMPICKA - La reine de l'Art déco


De la sensualité et l'érotisme, nous allons passer à une sexualité transgressive beaucoup plus poussée. La figure de la « garçonne » comme caractéristique marquante de l'Art déco va donner à Tamara de Lempicka une position prépondérante dans ce mouvement, au point d'en faire son égérie.



http://blogs.lexpress.fr/styles/froggista/2013/05/26/art-deco-exposition-tamara-de-lempicka-lillusionniste-du-tissu/







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire