mercredi 5 décembre 2012

Arthur le fantôme, jeune journaliste !




Depuis le premier épisode des aventures d'Arthur le fantôme justicier, en bon journaliste, j'ai voulu apporter mon clin d'œil à l'actualité. En effet, à l'époque, les Studios Idéfix fermaient leurs portes et l'ensemble du matériel des studios étaient mis en vente, qui explique la présence de l'inscription sur le panneau devant le château. Le numéro de téléphone était le numéro des Éditions Dargaud.




Ce n'est pas cette année que j'ai eu ma Carte de Presse et mon beau clin d'œil passa à la trappe, remplacé par un célèbre numéro de téléphone, le 22 à Asnières. Pour ceux qui ne connaitraient pas le célèbre sketch de Fernard Raynaud, ou tout simplement voudraient le réécouter, ils le peuvent en cliquant sur cette adresse de l'INA, http://www.ina.fr/video/I06268515/fernand-raynaud-le-22-a-asnieres.fr.html





Que se passe-t-il dans la tête d'un jeune dessinateur débutant, qui attend d'être publié pour la première fois dans un grand magazine dont il a été lecteur enfant ? Mille choses, voir encore plus, car il veut être le meilleur et ce n'est pas aussi facile.





Et même il arrive que certains gags qu'il pense être très joyeux, ne passent pas et qu'il faille les redessiner.








2 commentaires:

  1. Merci le Magicien. Il y a eu peu de changements pareils, seulement au début. Je me rappelle avoir enlevé peu de temps après, des cigarettes de la bouche de voleurs, car même eux n'avaient pas le droit de fumer dans les bandes dessinées publiées dans Pif Gadget !

    RépondreSupprimer