mercredi 6 décembre 2017

Il n’y a que la théorie de la relativité qui ne tombe pas




Un satellite français confirme la théorie de la relativité d'Einstein


Le satellite Microscope, lancé en 2016, devait trouver des failles dans la théorie de la relativité d'Albert Einstein. Mais pour l'heure, il a surtout prouvé... qu'il avait raison.

Le but de Microscope était pourtant de trouver une brèche dans le principe fondateur de la théorie du physicien. Mais pour l'instant, le microsatellite, lancé en avril 2016, n'est pas parvenu à la mettre en défaut. Au contraire. Les premiers résultats "démontrent avec une précision inégalée" que les corps tombent dans le vide avec la même accélération, a annoncé ce lundi le CNES, l'agence spatiale française. 












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire