lundi 12 décembre 2011

La longue marche (en avant) de Fred et Baf' 3

Après l’avoir laissé reposer pendant quelque temps et en agrandissant le cercle des lecteurs de ce projet, après de nouvelles et enrichissantes discussions, je ressentais le besoin de reprendre le dessin des personnages et aussi de la planche entière.



Lancé dans cette reprise, j’ai profité pour changer le nom de la boîte de nuit dans laquelle Fred et Baf’ se rendent. En effet, pour les fins connaisseurs, La Motrice pourrait évoquer une bien connue boîte parisienne.


La disparition du premier plan de la septième case, clin d’œil aux personnages de l’illustre inspirateur de cette série, permet une meilleure lisibilité à l’histoire. Je reconnais qu’il a été difficile pour moi de renoncer à leur présence, mais je vous rassure, l’occasion se présentera à nouveau, Arnaud tout comme moi y pensons déjà.


La planche finale, une fois encrée :


et la même, avec sa mise en couleur :



En guise de conclusion, une question se pose, n’est-ce pas un tantinet prétentieux que de reprendre tant de fois son travail. En tout cas nous sommes loin de la spontanéité de la bande dessinée de presse. D’ailleurs est-ce qu’aujourd’hui, après toutes les disparitions des grands titres de la presse BD, existe-t-elle encore, avez-vous la réponse ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire