dimanche 26 juillet 2015

Décidément, nous n'avons pas des métiers faciles !




Gilles Ratier: « En BD, il y aura toujours très peu d’élus et beaucoup de désabusés… »




Mutation, édition, concentration, prépublication, adaptation…tout ces termes plus ou moins barbares nous sont familiers du fait des rapports annuels de l’ACBD (association des critiques et journaliste de bande-dessinée) avec comme maître d’oeuvre Gilles Ratier. Rapport annuel de l’ACBD, existant depuis 2000, devenu une véritable institution pour les professionnels de l’édition engendrant des synthèses remarquables: chiffres des nouveautés, part de marché des grands groupes de l’édition, importance des rééditions…
Ainsi, apprend-on que, depuis 2000, on est passé à près de 1500 BD publiées à plus de 5000 en 2014, surproduction constante qui cache de véritables diversités dans l’offre BD avec l’émergence des BD étrangères (comics, mangas…), des prépublications ou rééditions dans un monde de la BD sous influence des mutations du monde du livre. Rencontre donc avec un professionnel de la… profession.




Et aussi les commentaires sur la page Facebook de Gilles Ratier https://www.facebook.com/gilles.ratier





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire