vendredi 24 juillet 2015

Tout va bien, Lucky Luke aura aussi 70 ans, vous pouvez dormir…




Angoulême : Lucky Luke va tirer plus vite que son ombre en 2016

Claire Rodineau | 23/07/2015

Après deux années de tempête, c'est finalement dans une atmosphère apaisée que le festival de la bande dessinée aborde sa 43ème édition, du 28 au 31 janvier 2016. Premier objectif : rendre hommage au célèbre cowboy de Morris qui fêtera ses 70 printemps.
Le festival d'Angoulême peut enfin souffler. Après deux années de bisbilles autour de la gestion du Festival international de la bande-dessinnée (FIBD), les deux entités à sa tête, l'Association du Festival et Neuvième Art+, semblent être parvenues à un accord. Mardi, annonce a été faite que la procédure de dénonciation lancée par l'Association, qui visait à mettre fin à la convention entre les deux organisations, était « nulle et non avenue ». En clair, à compter de 2017, Neuvième Art+, l'organisateur privé aux manettes du festival depuis 2007, continuera bien à en assurer la gestion, et ce pendant dix ans.

« Tout va bien »





Le nouveau logo d'Angoulême très critiqué, la Ville assume*

Maurice BONTINCK

Ils étaient 4.000 votants sur notre sondage la semaine dernière, 175 réactions sur notre site soit l’article de loin le plus commenté de ces derniers jours par les internautes. Sans parler des centaines de commentaires sur Facebook. Avec une constante : le nouveau logo d’Angoulême fait la quasi-unanimité contre lui**. « La virgule dans une bulle », le « A » d’Angoulême qui commence déjà à se décliner sur les documents municipaux avant de s’étendre aux panneaux ne vous plaît pas, c’est le moins que l’on puisse dire. « Banal », « inapproprié », « trop simpliste », « ressemblance avec le A de l’apprenti conducteur » ou « inspiré du logo de Pôle emploi » : voilà quelques-uns des commentaires – piochés parmi les moins sévères – que l’on peut trouver.



* : et les contribuables payent ?
** : belle performance !
*** : Les étudiants du Lisa au soutien






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire