samedi 27 décembre 2014

Hé, ça va bien là-haut ?




FBI contre Apple : l’après-après-Snowden a commencé

Amaelle Guiton | le 27.12.2014

Une loi vieille de 225 ans pourrait-elle contraindre Apple et Google à rétropédaler en matière de chiffrement des données sur les téléphones mobiles ? La question a agité les spécialistes des technologies de confidentialité fin novembre, après que le Wall Street Journal et Ars Technica ont fait état de deux affaires, à New York et en Californie, dans lesquelles le département de la Justice des États-Unis invoque l’« All Writs Act » – un texte voté pour la première fois en 1789, dans les premiers temps de l'indépendance – afin de contraindre des fabricants à apporter leur concours aux enquêteurs pour déverrouiller des smartphones. Dans le cas californien, Apple est nommément citée.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire