mercredi 14 mai 2014

Nouvelles du téléphone…




Suréaction après l'étude bordelaise sur les ondes des portables

Publié le 14/05/2014 à 06h00 , modifié le 14/05/2014 à 09h33 par Isabelle Castéra

Depuis mardi, beaucoup observent leur téléphone portable avec suspicion. Si, en plus de nous coûter un bras, il nous coûte la vie, l'objet a de quoi nous angoisser. À l'origine, un affolement médiatique commencé sur les réseaux sociaux à la suite de la publication d' une étude scientifique réalisée par l'équipe bordelaise de l'Institut de santé publique , d'épidémiologie et de développement (Isped) dans la revue « Occupational and Environmental Medecine ». L'étude démontre - à qui sait décrypter l'anglais, les chiffres et les circonvolutions statistiques - que l'utilisation du téléphone portable à haute dose - quinze heures par mois, soit une demi-heure par jour - augmente le risque de tumeur cérébrale. Depuis 1999, les chercheurs de ce laboratoire de l'Isped relèvent toutes les tumeurs primitives du système nerveux central, en Gironde. En 2004, l'équipe entame le programme Cerenat, dont la mission est d'observer le lien possible entre tumeurs et pesticides, tumeurs et solvants, tumeurs et champs électromagnétiques. Le...





Un tableau de Bacon acheté 80 millions de dollars par téléphone

LE MERCREDI 14 MAI 2014 À 09:08 mis à jour à 10:45 Par Ouafia Kheniche

Lors d'une vente à New York chez Christie's, un tryptique du célèbre peintre a été vendu 80 millions de dollars. L'an dernier, une autre oeuvre de Francis Bacon avait été vendu 142 millions de dollars. Un record mondial pour une oeuvre d'art.
Le peintre Francis Bacon a décidemment la côte. Hier mardi, un tryptique intitulé "Three Studies for a Portrait of John Edwards" ("Trois études pour un portrait de John Edwards") a été acheté 80 millions de dollars aux enchères chez Christie's à New York par un acheteur au téléphone.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire