samedi 14 janvier 2012

Alimentaire mon cher Watson !

En cette temps de disette et quand la BD ne nourrit plus son auteur, on se rappelle non sans une certaine nostalgie du bon temps offert par le publicité.













Et n’oubliez pas :
Protégeons les caniveaux !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire