mardi 3 octobre 2017

J’aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres*




Edition : un livre sur quatre part au pilon, soit 142 millions de livres par an


Une « filière durable du livre », de la fabrication du papier aux pratiques commerciales des distributeurs et des éditeurs, est à inventer, affirme un rapport publié ce mardi traquant les coûts sociaux et environnementaux de l'édition française.
Le rapport, réalisé par le Bureau d'analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic), recense plusieurs points noirs du secteur de l'édition d'un point de vue écologique: destruction de 20 à 25% de la production annuelle de livres édités dans l'Hexagone, délocalisation de l'impression, pâte à papier issue de forêts exploitées non durablement, gaspillage de papier lors de l'impression, faible utilisation de papier recyclé.




* Etienne de La Boétie
http://evene.lefigaro.fr/citation/aime-nourrit-boire-manger-livres-76919.php
http://evene.lefigaro.fr/citations/etienne-de-la-boetie



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire