vendredi 6 janvier 2017

Nous faisons un métier formidable !


Toute ressemblance avec un certain Birdman, est fortuite…


Pour les auteurs de BD, des aides tombées du CNL

Frédérique Roussel | 30 décembre 2016

Le Centre national du livre, qui soutient la création littéraire, fête ses 70 ans. «Libération» a assisté aux débats, parfois épiques, de séances d’attribution de bourses, de la bande dessinée aux sciences humaines.
Ce 10 octobre, c’est jour de la commission bande dessinée. On peut presque le deviner à la dégaine du petit groupe qui prend un café dans la cour de l’hôtel d’Avejan, le siège du Centre national du livre (CNL), rue de Verneuil dans le VIIe arrondissement de Paris. Le dessinateur Baru, qui préside la commission, a succédé en 2015 à Berberian, qui lui-même avait suivi Christin, successeur de Martin Veyron, venu après Florence Cestac, etc. Le plus beau linge du genre. Et il a présidé à l’orientation des aides financières de la maison, établissement public de l’Etat, vers les scénaristes et illustrateurs qui en éprouvaient le besoin.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire