mercredi 11 mai 2016

69e Festival de Cannes


Hors compétition


Cannes 2016 : avec « Café Society », Woody Allen prouve qu'il est l'égal de Lubitsch

Pierre Murat | le 11/05/2016

Café Society évoque irrésistiblement Radio Days (1987). On y voyait, en pleine guerre, un petit rouquin malingre comme Woody se passionner, dans la cuisine de ses parents juifs, pour des émissions radiophoniques qui enflammaient son imagination. C'est le cinéma qui fascine Bobby (Jesse Eisenberg, le clone le plus doué de Woody). En plein milieu des années 1930, il quitte l'appartement familial pour Hollywood où vit son oncle (Steve Carell). Celui-ci, pas vraiment heureux de voir débarquer ce parent pauvre, dirige une agence de stars où il côtoie Greta Garbo et tutoie Ginger Rogers.







https://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2014/10/magic-in-moonlight.html


https://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2015/10/lhomme-irrationnel-et-les-autres.html


https://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/09/blue-jasmine.html






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire