lundi 8 février 2016

Tintin*




Tintin détourné : « Un Faux graphiste » pose le stylo

Cécile Deffontaines | le 07-02-2016

Sous sa plume acido-rigolote, le capitaine Haddock était devenu un hipster grognon au sens de la repartie impayable. Et Tintin, un journaliste obsédé par ses followers et son compte Instagram, courant frénétiquement après un sujet digne du Pulitzer. « Un Faux graphiste », Gil de son vrai nom, un étudiant en lettres et langues de la région bruxelloise, avait trouvé une formule béton : reprendre les planches de la célèbre BD et en ré-écrire les dialogues, en mode moqueur.







* Vous pouvez toujours attendre ! ; n'y comptez pas ! (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/tintin%C2%A0_/78128)







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire