dimanche 31 août 2014

The Boxtrolls sont parmi nous !





The Boxtrolls


The Boxtrolls is an upcoming 2014 American 3D stop motion adventure-comedy film based on the novel Here Be Monsters! by Alan Snow. Produced by Laika, it is being directed by Graham Annable and Anthony Stacchi. The film stars Isaac Hempstead-Wright, Ben Kingsley, Elle Fanning, Toni Collette, Jared Harris, Simon Pegg, Nick Frost, Richard Ayoade and Tracy Morgan. The film is currently scheduled to be released on September 26, 2014 in the US, and September 12, 2014 in the UK.

http://blogs.indiewire.com/animationscoop/poster-the-boxtrolls-20140807
http://blogs.indiewire.com/animationscoop/box-trolls




http://artinsightsmagazine.com/instant-insights/a-new-film-from-the-makers-of-paranorman-and-coraline-yes-please/attachment/boxtrprev/


http://www.examiner.com/article/the-boxtrolls-3d-animated-cg-feature-comes-to-theaters-2014


http://skgaleana.com/get-square-with-simon-pegg-and-nick-frost-in-the-film-the-boxtrolls/


http://www.cartoonbrew.com/feature-film/laikas-next-feature-will-be-box-trolls-77708.html













Les « Boxtrolls » ont un aïeul ! En dehors des membres du jury, leurs familles, de toutes les personnes ayant travaillé pour ce projet, ainsi que l’ensemble de leurs proches, celui qui devine qui est l’auteur de cette image, l’année et le titre de la publication, aura gagné toute mon estime. La solution, peut-être la semaine prochaine…








samedi 30 août 2014

Titi et Grosminet qui fuit…




Titi et Grosminet

CARTOON STORY par Laurent Valière vendredi 29 août 2014



On clôt cette série avec un couple mythique créé séparément par Bob Clampett et Isidore Freleng, puis réunis par Isidore Freleng.

C'est Tex Avery qui donne le premier coup de crayon à l'oiseau qui n'a pas encore la tête de Titi. Comme il quitte la Warner, le film est fini par le plus fou des réalisateurs du studio, Bob Clampett. Lui est le roi de l'élastique. c'est celui qui étire le plus les personnages : les écrase, les fait rebondir, explore les limites de l’animation dans les expressions faciales, les poses extrèmes - on lui doit le dessin animé le plus fou de Bugs Bunny où le lapin fait les grimaces durant 30 secondes.














vendredi 29 août 2014

Bob l’Eponge et l’Étoile à matelas…




Bob l’Eponge*

CARTOON STORY par Laurent Valière jeudi 28 août 2014


C'est Stephen Hillenburg qui a inventé Bob l'éponge. Etonnant parcours pour ce biologiste qui après le lycée entre comme scientifique dans un institut océanographique à cause du commandant cousteau : à chaque fois qu'il regardait ses documentaires, il croyait découvrir la lune.




* : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bob_l'éponge



http://maxwell.dpe.free.fr







http://www.papertoysart.com/2012/03/bob-leponge/


http://www.gizmodo.fr/2013/07/15/toyota-highlander-bob-l-eponge.html


http://www.fashion-nail.net/article-nail-art---bob-l-eponge-88258391.html





No Poo, no future ?




No Poo. Je ne me lave plus les cheveux depuis 9 mois : pas cher, efficace, c'est magique !


Le "No Poo ", qu'est-ce que c'est ? (http://www.lexpress.fr/styles/coiffure/no-poo-ou-comment-laver-ses-cheveux-sans-shampoing_1315155.html) Une tendance nous incitant à mettre notre shampoing à la poubelle et à nous rincer les cheveux avec des produits naturels. Difficile mais pas impossible, explique Loetitia, blogueuse, qui a décidé de se lancer dans cette aventure il y a environ neuf mois.
J'ai décidé de commencer l'aventure en lisant l'article d'Antigone XXI (http://antigonexxi.com/2013/10/23/le-jour-ou-jai-arrete-de-me-laver-les-cheveux/). Cela faisait déjà un moment, sept ou huit ans, que j'utilisais des produits écologiques (bio, sans paraben et non testés sur les animaux) pour mon hygiène personnelle, mais son article m’a tout de suite convaincue d’aller plus loin dans ma démarche. Il faut dire que quand j'ai lu ce post, j'étais capillairement désespérée. Après ma grossesse j'ai eu beaucoup de problèmes avec mes cheveux. J'en ai perdu énormément. À ce moment-là, ils étaient très longs mais j'ai dû me résoudre à les couper.








jeudi 28 août 2014

Et voilà les Shadoks !


Pif et Chadok


Les Shadoks

CARTOON STORY par Laurent Valière mardi 26 août 2014


29 avril 1968. Dans la France de Fernand Raynaud et du général de Gaulle il n'y a qu'une chaîne de télévision. Juste après le journal, un oiseau apparaît à l’écran. Il est aspiré par un trombone : puis apparaissent les mots : "et voilà le Shadok". C'est l'histoire d'oiseaux bêtes et méchants dont la devise pourrait etre "tout effort est vain". De drôles d'oiseaux sur une planète lointaine qui passent leur temps à se taper dessus avec un marteau, à périr de divers fléaux ou à pomper pour rien. Le dessin est très shématique. Pour dessiner un Shadok, le plus important c’est de bien placer les yeux. Ensuite, on trace des poils au dessus avec un point au bout de chaque poil. On met trois doigts aux pattes. Après on fait ce qu'on veut. Du moment qu’il y a un bec, des yeux bien placés, des poils, ça marche…












InDesign, j’en ai rêvé, Adobe l’a fait !




Adobe InDesign : 15 ans, l'âge bête

Mickaël Bazoge | 25 août 2014 | 10:30

Il y a 15 ans, pratiquement jour pour jour, un vent nouveau a commencé à souffler dans les studios de PAO. Le seul outil à disposition des maquettistes, QuarkXPress, était certes un bon logiciel, mais son éditeur Quark usait et abusait de son monopole absolu pour imposer toutes sortes de limitations (qui, de cette époque, ne se rappelle pas ces maudits dongles ADB ?). Le pire étant sans doute l'absence presque totale d'innovation. Pourquoi investir dans le développement de nouvelles fonctions quand vous êtes celui qui impose ses vues sur tout un secteur ?
C'est en mars 1999 qu'Adobe commença à faire la démonstration qu'un autre logiciel de PAO était possible. La tornade InDesign n'a cependant été qu'un léger coup de vent : la version 1.0 livrée le 31 août 1999 se montrait en effet largement sous-dimensionnée pour les besoins des utilisateurs pro. Mais c'est dès la mouture suivante, la version 1.5, que les maquettistes ont pu sérieusement envisager de bazarder XPress pour un outil moderne, sérieux, bien moins onéreux et surtout, respectueux de ses utilisateurs.


Branislav Milic (http://www.branislavmilic.com/indesign/) est un des meilleurs spécialistes mondiaux d'InDesign. Consultant et formateur dans une dizaine de pays européens et aux États-Unis pour les groupes de presse et des agences, il est parfaitement au fait du logiciel et de ses coulisses. Il y a cinq ans, nous l'avions interrogé pour fêter les dix ans du logiciel (http://www.macg.co/2009/09/interview-indesign-fête-ses-10-ans-11235), et depuis la situation a évolué… mais pas dans le bon sens. Un vent mauvais s'est levé.









mercredi 27 août 2014

«Il était une fois l’Orient Express», derniers jours !






Il était une fois l'Orient Express

Exposition organisée par l’IMA avec le concours de SNCF




Plus qu’une exposition, un événement ! Dans toute sa splendeur d’autrefois l’Orient Express vient faire halte sur le parvis de l’Institut du monde arabe à l’occasion d’une grande exposition consacrée au plus mythique des trains, à cette icône de l’Art-Déco qui a fait le ravissement de générations de voyageurs, ouvrant grand à ceux-ci les portes de l’Orient. Rendue possible grâce au concours de SNCF, cette manifestation de grande envergure est conçue en deux parties : C’est tout un train d’abord – locomotive en tête, suivie de trois voitures exceptionnelles et d’un wagon-restaurant – qui prend place sur le parvis de l’Institut. Le visiteur entreprend son parcours sur un quai de gare reconstitué le long du train, avant de monter dans celui-ci et de le parcourir, voiture après voiture, y découvrant l’atmosphère luxueuse et feutrée qui accompagnait le voyageur tout au long d’un périple dont l’aboutissement était la découverte de l’Orient. La dimension cinématographique est omniprésente au fil d’une déambulation où les silhouettes des voyageurs prestigieux d’autrefois paraissent avoir quitté leur compartiment à l’instant… Leur existence à bord du train se donne à voir à travers le confort étrange, un peu irréel, des cabines parées de fines marqueteries et de laitons étincelants.






Institut_du_monde_arabe



Plaquette de l’exposition, format PDF
http://www.imarabe.org/sites/default/files/file/2013/admirer/exposition/EXP_Plaquette%20page%20a%20page%20Orient%20Express.pdf



Gallica embarque à bord de l'Orient-Express - Gallica sur Facebook




http://osezleromantisme.com/orient-express/

http://www.parisbouge.com/mag/articles/embarquez-a-bord-de-l-orient-express-a-l-institut-du-monde-arabe-1436

http://alivreouvert.net/2014/04/14/lorient-express-fait-escale-a-paris/





http://www.tauchnitzeditions.com/forsale.htm


http://booksarethebest.com/2012/12/10/6-murder-on-the-orient-express-agatha-christie/

http://lobbycards.tumblr.com/post/40165397684/murder-on-the-orient-express-spanish-lobby-card











http://lamaisondegaspard.blogspot.fr/2012/02/from-russia-with-love-1957-ian-fleming.html

http://you-only-blog-twice.blogspot.fr/2011/05/from-russia-with-love-1963.html






http://jones-aucunachatrequis.blogspot.fr/2014/07/graham-greene.html







http://www.wagons-lits-diffusion.com/pages/page-1.html



http://trainsdefrancois.free.fr/jouefb.php



La passion pour ces amis imaginaires et leurs aventures était devenue si forte que j’envisageais déjà de les rejoindre. Je devais avoir quatre ans quand j’ai organisé une première tentative. J’ai prémédité mon coup. Dans la maison, j’ai repéré une petite valise de la taille d’un attaché-case. Après y avoir rangé l’essentiel, un oreiller et comme le célèbre Linus (des Peanuts), une couverture, je me suis paré de mes plus beaux attributs, mon beau costume pour « les-dimanches-et-jours-de-fête », un très beau costume marron en velours rayé, un deux-pièces : veste et pantalons courts. J’étais tout fier dedans, ça me changeait des vêtements de « bébé » habituels que je portais. Il était pour moi entendu que les amis que je voulais rencontrer se trouvaient quelque part à Paris. Et Paris, dans mon esprit, était un endroit suffisamment éloigné, où l’on se rendait forcément en train. Pour prendre le train, c’était connu, je devais aller à la grande gare, la Gare du Nord de Bucarest. Et pour parvenir à cette fameuse gare, il y avait un moyen fiable, c’était la ligne de bus numéro 33 (comme chez le médecin). Ce bus se trouvait, je le savais, au coin de ma rue, limite de mon univers connu et exploré. Cela ne m’a nullement empêché de partir d’un pas joyeux, en sifflotant peut-être, jusqu’à l’arrêt du bus. Heureusement pour moi et aussi, je l’espère, pour le plaisir que vous pouvez éprouver aujourd’hui à me lire, une autre tante, car j’en comptais beaucoup plus quand j’étais gamin, m’aperçût traînant mon bagage et me ramena gentiment à mon domicile.
Cette drôle d’histoire, somme toute avec une belle fin, ma toute première aventure dans le monde de la bande dessinée, une bonne dizaine d’années plus tard, me faisait obtenir une excellente note en français, pour une composition libre sur le thème, un peu bateau je vous l’accorde, du plus beau jour de ma vie. Mais ce qui est encore plus épatant, c’est que vingt ans plus tard, je me rendais à la rédaction de Pif Gadget, pour trouver du travail.

Quand je serai grand, je ferai Pif ! 2013


Et devinez avec quel train j’allais enfin retrouver mes amis, en décembre 1978, avec l’Orient Express. En attendant mon départ j’avais acheté un train électrique, une maquette, son nom, La délivrance. Mais ceci, est une autre histoire…










http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Orient-Express


http://geographica.net/2014/05/lorient-express-un-train-nomme-desir/






lundi 25 août 2014

Calimero, c’est trop injuste !




Calimero

CARTOON STORY par Laurent Valière lundi 25 août 2014


Calimero est né de l'imagination de deux frères. Nino Pagot a 55 ans. Il est un dessinateur-né, et fait partie avec Fellini des grands dessinateurs de presse satiriques; Antonio a 42 ans. Tous deux ont fondé une société de production et déjà à leur actif la réalisation de l'un des premiers longs métrages d'animation italiens, « les frères Dynamite », qu'ils produisent sous Mussolini de 1942 à 1945 à l'aide d'un caméra artisanale.



Attention, il ne faut pas confondre « c’est trop injuste ! » avec « c’est pô juste ! »




Mais ceci est une autre histoire…













samedi 23 août 2014

Astro, le beau petit robot




Astro, l'ancêtre des robots japonais

CARTOON STORY par Laurent Valière vendredi 22 août 2014


Astro Le Petit Robot est un personnage créé par le "Dieu du Manga", Osamu Tezuka qu'il transformera ensuite en série animée. Cette série provoquera un boom de l'industrie du dessin animé au Japon. 1er janvier 1963. Sur l'écran noir et blanc de la chaine japonaise Fuji Television, la route dévale sous nos yeux. Une jeune homme casquette sur la tête conduit une voiture à toute allure. Il n'est pas le plus rapide. Il est heureux. Et puis déboule sur la droite une camionnette. Gros plans sur le visage effaré de l'enfant. On entend un choc. Des étincelles surgissent. Des passants se prennent la tête entre les mains. La voiture est en mille morceaux, la casquette git à terre et on entend une sirène d'ambulance. Le jeune homme est mort dès la première minute de la série. Celui qu’on imagine être son père emporte la dépouille chez lu. Et durant la nuit, au milieu des lumières de la ville, il promet de redonner vie à son fils. « Astro le petit robot » va être le premier personnage cyborg du dessin animé.













Tom et Jerry, un duo de choc !




Tom et Jerry

CARTOON STORY par Laurent Valière jeudi 21 août 2014


Tom et Jerry sont créés par Joseph Barbera et William Hanna en 1940, les futurs créateurs de Scoubidou. 1940. Le studio de la Metro Goldwyn Mayer a un problème. Il y a certes plus de stars dans son studio que dans le ciel comme le revendique la réclame, mais il n'y a pas de dessin animé vedette à projeter avant les grands films comme Le Magicien d'oz ou Autant en emporte le vent. Un concours d'idée est lancé en interne. William Hanna et Joseph Barbera partagent le même bureau. Ils tentent leur chance : pourquoi pas les histoires d'un chien et un chat ? un oiseau et un chat ? Un renard et un chien ? Ou même, un chat et une souris ?







jeudi 21 août 2014

The Minions sont trop mignons !


Voir aussi http://l-eusses-tu-cru.blogspot.fr/2013/07/moi-moche-et-mechant-2.html


Les Minions

CARTOON STORY par Laurent Valière mercredi 20 août 2014


Jaunes et bleus, bavards mais incompréhensibles, les Minions créé par Pierre Coffin et Chris Renaul sont devenues les vraies devenus vedettes de "Moi, moche et méchant" et reviendront l'été prochain dans leur propre film.
2014. si vous visitez Universal Studios à Los Angeles, vous passerez devant le bureau de Alfred Hitchcock, la piscine des Dents de la Mer, vous verrez dans les boutiques des peluches à l'effigie des Minions du film Moi, moche et méchant, mais lorsque le car passera devant leur pavillon, on vous dira : ici, c'est le pavillon des producteurs de Moi, moche et méchant. Normal, car les dessinateurs, eux sont à Paris.
Les Minions, ces personnages muets au look d'oeuf à un ou deux yeux, qui portent des salopettes bleues et parlent une langue incompréhensible sont nés dans un garage du 15e arrondissement de Paris reconverti dans les années 80 en l'un des plus importants studios d'image de synthèse en France. Une invention collective qui doit beaucoup à celui qui leur prête aussi sa voix, le français Pierre Coffin.




Les Minions en couverture de Spirou !


Les Minions seront à l'honneur dans le journal de Spirou de la semaine prochaine, le numéro du mercredi 27 août ! Ce sera l'occasion de présenter Renaud Collin, le nouveau dessinateur de la BD des Minions dont je suis scénariste. Dans ce numéro spécial vous retrouverez les Minions qui ont carrément envahi le journal avec des gags, jeux, scénarios inédits et également une interview de moi et de Renaud !


http://www.spirou.com/journal/


http://madanimalstories.blogspot.fr





Minions (film)


Minions is an upcoming American 3D computer-animated comedy film and a spin-off/prequel to Despicable Me (2010) and Despicable Me 2 (2013). It is being produced by Illumination Entertainment for Universal Pictures. Written by Brian Lynch, it will be directed by Pierre Coffin and Kyle Balda, and produced by Chris Meledandri and Janet Healey. Sandra Bullock will voice Scarlet Overkill, the villain of the film, and Jon Hamm will voice her husband, inventor Herb Overkill. The film is scheduled to be released on July 10, 2015. The film was first teased in the ending credits of Despicable Me 2, where three Minions are seen auditioning for the film.














En réalité, les Minions sont une pure création Bob Léponge, la preuve :







Je le sais que trop bien, parce que c’est mon casse-croute !