vendredi 14 novembre 2014

Minou, minou !




Le décryptage du génome du chat lève le voile sur sa domestication

Par Morgane Kergoat | Publié le 12-11-2014

Le génome du chat domestique vient d'être décrypté et comparé à celui d'autres animaux, dont le chat sauvage. Il révèle trois clés ayant permis sa domestication par l'homme. Des chercheurs de l'Université Washington de Saint-Louis (Missouri, États-Unis), http://news.wustl.edu/news/Pages/27653.aspx ont séquencé et analysé le génome du chat domestique, afin de mieux comprendre comment cet animal est devenu notre cher compagnon. Leurs résultats, http://www.pnas.org/content/early/2014/11/05/1410083111, mettent en évidence trois clés ayant conduit à une « semi-domestication ».



Les chats ne nous aimeront jamais vraiment, c'est comme ça

Repéré par Léa Bucci | Science & santé | 13.11.2014

Si vous pensez que votre félin vous apprécie réellement, c’est une erreur. En fait, les chats ne seront jamais totalement affectueux avec nous, parce qu’ils ne sont pas encore totalement domestiqués, selon une étude de l’école de médecine de l’Université de Washington, que relaye Quartz (http://qz.com/295457/why-cats-never-became-mans-best-friend/). Les félins vivent dans les mêmes maisons que les humains depuis seulement 9.000 ans, et les populations sauvages et domestiques sont encore très liées, selon Wes Warren, co-auteur de l’étude. Contrairement aux chiens, les chats sont des animaux solitaires, rapporte The Verge (http://www.theverge.com/2014/11/10/7187169/cat-genome-may-explain-how-we-got-such-ferocious-pets), ce qui signifie qu’ils ne seraient pas naturellement disposés à se socialiser avec l’homme.


Lire aussi  Les gens qui aiment les chats sont plus intelligents que ceux qui aiment les chiens
…dont acte !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire