dimanche 7 septembre 2014

Je vois… je vois…




Le génome du café a été séquence


Les chercheurs de l’IRD, du CIRAD, du CNRS et de l’université de Buffalo, ont déterminé pour la première fois les séquences du génome des caféiers. Pour ce faire, les chercheurs ont travaillé sur une espèce possédant le moins complexe des patrimoines génétiques.
La variété de café robusta sélectionnée par l’IRD dans les années 80 pour la Côte d’Ivoire a été ainsi choisie parce que son génome a une taille moyenne de 710 millions de paires de bases, qu’elle a un caractère diploïde (c’est-à-dire qu’elle possède deux lots de chacun de ses 11 chromosomes) et qu’enfin ces deux lots sont identiques. La tâche aurait été autrement compliquée avec un café arabica à caractère tétraploïde (4 jeux de chromosomes) et hétérozygotes (aucun des chromosomes n’est identique).





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire